Basket: Monaco s'incline en prolongations contre Barcelone

Monaco s'est incliné dans sa salle Gaston-Médecin dans les prolongations contre Barcelone (85-81), finaliste de la saison dernière et invaincu cette saison en Euroligue, vendredi soir lors de 4e journée de l'Euroligue.

PHILIPPE HUGUEN - AFP/Archives

Monaco s'est incliné dans sa salle Gaston-Médecin dans les prolongations contre Barcelone (85-81), finaliste de la saison dernière et invaincu cette saison en Euroligue, vendredi soir lors de 4e journée de l'Euroligue.

Sous les yeux du Prince Albert, Monaco a tenu tête à un cador européen ne s'inclinant qu'en prolongations face à une formation de Barcelone très impressionnante sur le plan défensif et meilleure que son adversaire dans le secteur des lancers francs (70% à 14/20 pour Monaco, contre 81,3% à 14/16 pour Barcelone).

"C'est l'histoire d'un rebond, d'un stop... Mais je suis très content de la façon dont on a joué face à l'une des meilleures équipes d'Europe", a souligné dès la fin de la rencontre l'entraîneur monégasque Zvevdan Mitrovic.

"On veut continuer à montrer du caractère, à se battre et à être au niveau sur chaque match dans cette compétition", a-t-il poursuivi.

Après un début de match équilibré, les Monégasques ont d'ailleurs terminé en trombe le premier quart-temps. Par l'intermédiaire de Will Thomas (7 points consécutifs) et Donta Hall, sur une superbe passe de Mike James, il ont infligé un 9-0 aux Catalans pour pointer à +10 (22-12).

Meilleurs dans la raquette sous l'impulsion de l'ex-Monégasque Brando Davis (meilleur marqueur de la rencontre avec 27 points) et de Nikola Mitrovic (14 points), les Barcelonais ont rapidement réagi et progressivement recollé au score (32-31, 19e). Mais c'était sans compter sur James et son shoot à trois points longue distance, qui a permis à la Roca Team de reprendre un peu d'avance à la pause (35-31).

-"Très difficile de gagner ici"-

Au retour des vestiaires, les hommes de Mitrovic ont fait preuve d'une qualité défensive légèrement moins efficace. En face, Barcelone n'a rien lâché. Et comme cette formation possède de sacrés shooteurs à trois points, elle est passé devant.

L'excellent Davis a égalisé (48-48 28e), tout comme Nigel Hayes (51-51, 29e). Puis, Rolands Smits, encore à trois points (52-54, 30e), a permis à son équipe de mener pour la première fois.

Les joueurs de Sarunas Jasikevicius n'ont pourtant pas eu partie gagnée pour autant. James a rallumé la lumière et redonné espoir aux siens (65-64, 37e).

Mais avec Davis et trop de lancers francs ratés par son adversaire, Barcelone a obtenu une prolongation (75-75), au cours de laquelle le Barça a fait parler son expérience.

"C'est très bien de jouer les yeux dans les yeux avec les meilleurs d'Europe, a pesté le capitaine monégasque Leo Westermann. Mais on finit la semaine avec deux défaites (Madrid et Barcelone, ndlr). On vise mieux. Cela dit, j'espère qu'on va se servir de ce match comme base".

"On est très satisfait de cette victoire, a soufflé pour sa part l'entraîneur Barcelonais Jasikevicius. Monaco a construit une belle équipe. Ce sera très difficile de gagner ici."

Monaco se déplacera, vendredi 22 octobre, à Vitoria (Espagne) pour la 5e journée de la compétition.

AFP / Monaco (AFP) / © 2021 AFP