Basket: Heurtel et Barcelone se séparent à l'amiable

Le FC Barcelone et le meneur international français Thomas Heurtel, laissé par son club de basket à Istanbul après un match d'Euroligue, dans des circonstances rocambolesques, ont trouvé un accord pour se séparer à l'amiable, annonce mardi le Barça.

JEFF PACHOUD - AFP/Archives

Le FC Barcelone et le meneur international français Thomas Heurtel, laissé par son club de basket à Istanbul après un match d'Euroligue, dans des circonstances rocambolesques, ont trouvé un accord pour se séparer à l'amiable, annonce mardi le Barça.

"Le FC Barcelone et le joueur Thomas Heurtel ont rompu, à l'amiable, le contrat qui les liait jusqu'au 30 juin 2022, la saison 2021/22 étant en option", a annoncé le FC Barcelone dans un communiqué.

Cependant, le quotidien sportif madrilène Marca affirme que "dans cet accord de résiliation figure une clause qui l'empêche (Heurtel) de signer pour un autre club de la Ligue espagnole cette saison".

Selon As, l'autre grand quotidien sportif de la capitale, le Real Madrid "a négocié avec Thomas Heurtel sa signature et il y a un accord. Son incorporation ne sera pas imminente, mais aura lieu à partir de juillet".

Cette rupture de contrat intervient en tous cas alors que le meneur international français, âgé de 31 ans, et le club, où il est arrivé en 2017, sont en conflit depuis plusieurs semaines.

Le 22 décembre, le FC Barcelone était revenu d'un match d'Euroligue contre l'Anadolu Efes à Istanbul, auquel le Français n'avait pas participé, sans son meneur.

Le média catalan Mundo Deportivo avait prétendu le lendemain que Heurtel avait été empêché de monter dans l'avion car le club catalan lui reprochait d'avoir secrètement négocié son départ vers le Real Madrid, l'éternel rival.

Le jour même, le FC Barcelone avait démenti.

"Le club a autorisé le joueur (...) à voyager avec l'équipe à Istanbul pour régler son futur professionnel, comme lui et son représentant l'avaient demandé", avait réagi le Barça dans un communiqué, précisant que cela se situait dans le cadre d'une "résiliation de contrat imminente".

Selon la presse, Heurtel devait à l'origine faire le chemin inverse de son compatriote Leo Westermann, qui devait quitter Fenerbahce pour la Catalogne, et donc signer en Turquie, d'où le déplacement à Istanbul. Mais il avait aussi négocié, en parallèle, avec le Real qui cherche un remplaçant à son meneur argentin Facundo Campazzo, parti rejoindre les Denver Nuggets en NBA.

AFP / Barcelone (AFP) / © 2021 AFP