Basket: Dijon reste leader, Boulogne-Levallois et Orléans en plays-offs

Le leader Dijon, malgré un effectif diminué, s'est imposé chez son voisin Chalon-sur-Saône samedi (90-81) lors de la 21e journée en retard du Championnat de France de basket alors que Boulogne-Levallois et Orléans ont validé leur billet pour les play-offs.

STREETER LECKA - GETTY IMAGES/AFP/Archives

Le leader Dijon, malgré un effectif diminué, s'est imposé chez son voisin Chalon-sur-Saône samedi (90-81) lors de la 21e journée en retard du Championnat de France de basket alors que Boulogne-Levallois et Orléans ont validé leur billet pour les play-offs.

Grâce à sa 26e victoire de la saison, la JDA conserve sa première place devant Lyon-Villeurbanne (2e) et Monaco (3e), vainqueur dans les dernières minutes à domicile contre Boulazac (76 à 69).

L'Elan Chalon s'est revanche rapproché de la rélégation à une journée de la fin de la saison régulière.

Strasbourg, qui a enchaîné un 22e succès, à Châlons-Reims (79-72), a mis un peu plus la main sur la quatrième place. La SIG se rendra justement chez son poursuivant Bourg-en-Bresse (5e) lundi.

Boulogne-Levallois, vainqueur 75-69 de Roanne, a validé son billet pour les play-offs, de même qu'Orléans qui, après les résultats du jour, retrouve ce stade de la compétition pour la première fois depuis neuf ans.

La dernière place pour les play-offs se jouera entre Limoges, qui s'est sabordé au Portel (70-64) et Le Mans, victorieux à la maison de Nanterre (95-86). Le CSP et le MSB s'affrontent mardi lors d'un match qui s'annonce explosif.

La Ligue nationale de basket (LNB) a décidé de remodeler le format des play-offs de l'Elite, avec des quarts de finale sur une seule manche, sur le parquet des quatre premiers de la saison régulière, les 20 et 21 juin, puis un Final 4 à Rouen les 24 (demi-finales) et 26 juin (finale).

Les clubs seront privés de leurs internationaux appelés en sélection pour les préparations olympiques ou les tournois de qualification olympique.

Selon le quotidien L'Equipe, le syndicat des basketteurs (SNB) a lancé un appel à la grève pour ces quarts de finale, car les joueurs avaient demandé à ce que la LNB renonce à une phase finale cette année.

Les équipes enchaînent les matches depuis le mois de mars à un rythme très élevé, pour tenter de rattraper le retard pris entre fin octobre et début mars à cause de la pandémie de Covid-19.

AFP / Paris (AFP) / © 2021 AFP