Basket: cinq nouveaux cas de Covid-19 à l'Asvel féminin, les joueuses à l'isolement

Cinq nouveaux cas positifs au Covid-19 ont été détectés au sein de l'effectif des basketteuses de Lyon-Asvel, a annoncé mardi le club dans un communiqué mardi, précisant que les joueuses sont placées à l'isolement.

ATTILA KISBENEDEK - AFP/Archives

Cinq nouveaux cas positifs au Covid-19 ont été détectés au sein de l'effectif des basketteuses de Lyon-Asvel, a annoncé mardi le club dans un communiqué mardi, précisant que les joueuses sont placées à l'isolement.

L'Asvel avait déclaré un cas de Covid-19 au sein de son effectif lors des tests effectués en amont de la finale de la Coupe de France qui devait se disputer à Paris-Bercy vendredi et qui avait été annulée au dernier moment.

"L'effectif compte ainsi six cas actuellement, dont une joueuse du centre de formation qui évolue régulièrement dans le groupe professionnel", a indiqué le club.

"Les joueuses suivent le protocole sanitaire mis en place. Elles sont en situation d'isolement et font l'objet d'un accompagnement par le staff médical lyonnais en lien avec les autorités sanitaires", a ajouté l'Asvel féminin.

Le club a également décidé de mettre en place un "encadrement psychologique afin d"accompagner le groupe dans la gestion émotionnelle de cette situation exceptionnelle."

"Par mesure de précaution, l'ensemble du staff sportif, ainsi que le staff administratif en contact direct avec les joueuses, ont aussi été mis à l'isolement. Tout le monde sera de nouveau testé mardi prochain", a conclu l'Asvel.

Les Lyonnaises étaient censées se déplacer à Charnay (Rhône) samedi pour la première journée de la Ligue féminine. Le groupe sanitaire fédéral va devoir statuer sur l'éventuel report du match.

Après la détection de trois cas positifs au Covid-19 à Bourges et un cas à l'Asvel, le groupe sanitaire fédéral avait donné son feu vert pour le maintien de la finale de la Coupe de France à Bercy.

Les joueuses des deux équipes, soutenues par leur staff et leur direction, avaient décidé de ne pas jouer la rencontre, car selon elles les critères du protocole qui avaient motivé le maintien du match n'avaient pas été précisés.

AFP / Paris (AFP) / © 2020 AFP