Baisse des salaires: 200 M de revenus fiscaux en moins prévient le syndicat des joueurs anglais

Une baisse des salaires des joueurs telle qu'envisagée par la Premier League, pour compenser les conséquences financières liées au coronavirus, pourrait entraîner 200 millions de livres (227 millions d'euros) de revenus fiscaux en moins pour le budget britannique, a prévenu le Syndicat des joueurs anglais (PFA) samedi.

CHRIS J RATCLIFFE - AFP/Archives

Une baisse des salaires des joueurs telle qu'envisagée par la Premier League, pour compenser les conséquences financières liées au coronavirus, pourrait entraîner 200 millions de livres (227 millions d'euros) de revenus fiscaux en moins pour le budget britannique, a prévenu le Syndicat des joueurs anglais (PFA) samedi.

"Tous les joueurs de la Premier League veulent et vont jouer leur rôle en apportant des contributions financières importantes en ces temps sans précédent", affirme le syndicat dans un communiqué, alors que des discussions ont lieu actuellement avec les clubs de Premier League sur une réduction ou un report des salaires des joueurs.

"Mais la baisse de 30% des salaires proposée sur une période de 12 mois équivaudrait à un total de plus de 500 millions de livres de réductions salariales et à une perte de plus de 200 millions de livres en contributions fiscales pour le gouvernement", avance l'association des joueurs professionnels.

"Quel serait l'effet de cette perte de revenus pour le gouvernement sur le Service national de santé ?", poursuit la PFA.

Si aucun accord n'a encore été trouvé en Angleterre, en Espagne, les joueurs du FC Barcelone et de l'Atlético de Madrid ont accepté des réductions de 70% tandis que les stars des champions italiens de la Juventus recevront un montant réduit pour les quatre prochains mois.

AFP / Londres (AFP) / © 2020 AFP