Allemagne: Leipzig concède un nul trois jours avant le PSG

A trois jours de son déplacement à Paris mardi en Ligue des champions, le RB Leipzig a ramené un match nul heureux de son déplacement à Francfort (1-1), manquant l'occasion de revenir à égalité avec le Bayern en tête de la Bundesliga.

KAI PFAFFENBACH - POOL/AFP

A trois jours de son déplacement à Paris mardi en Ligue des champions, le RB Leipzig a ramené un match nul heureux de son déplacement à Francfort (1-1), manquant l'occasion de revenir à égalité avec le Bayern en tête de la Bundesliga.

Avec 17 points, le RB se retrouve provisoirement en troisième position, à deux longueurs de Munich, et une de Leverkusen. Mais les hommes de Julian Nagelsmann tomberont du podium si Dortmund s'impose sur la pelouse du Hertha Berlin (20h30).

Yussuf Poulsen a marqué le but de Leipzig à la 57e minute, répondant à Aymen Barkok, qui avait ouvert le score juste avant la pause (43e).

Leipzig est pourtant bien entré dans le match, mais s'est montré incapable de convertir ses occasions en première période.

Le jeune international espagnol Dani Olmo, à la 15e minute, a eu la meilleure chance pour les Saxons, mais sa petite louche au dessus du gardien est aussi passée au dessus de la transversale.

A la 36e minute, c'est Dayot Upamecano, le néo-international français, qui a été impeccablement servi dans la surface, dans une position de but, mais il a mal contrôlé son ballon et n'a même pas réussi à déclencher un tir.

Et le même Upamecano, qui traverse un passage à vide depuis quelques semaines, porte une responsabilité sur l'ouverture du score de Francfort: sur un service en profondeur de l'Eintracht, il a raté son interception de la tête et le ballon est arrivé dans les pieds de Aymen Barkok, qui s'est joué de l'Espagnol Angeliño pour battre le gardien Peter Gulacsi (1-0, 43e).

- Arrêts importants de Gulacsi -

A la pause, Julian Nagelsmann a sorti Upamecano, pour le remplacer par Willi Orban. Mais il a aussi fait entrer l'international suédois Emil Forsberg et l'attaquant Yussuf Poulsen, ménagés en début de rencontre.

Coaching partiellement réussi. Forsberg a apporté de la sérénité au milieu, grâce à sa capacité à tenir le ballon, et Poulsen a arraché le point du match nul. Sur un centre d'Angeliño, le Danois a devancé son défenseur au premier poteau pour égaliser (1-1, 57e).

Leipzig peut toutefois remercier son gardien Peter Gulacsi, qui lui a clairement évité la défaite, d'abord en détournant un tir du Serbe Filip Kostic sur son propre poteau (57e), puis en bloquant une autre tentative du Portugais André Silva arrivé seul face à lui (78e).

Poulsen a eu une balle de but dans les six mètres à la 88e minute, mais c'est cette fois Kevin Trapp, l'ancien gardien du PSG, qui s'est interposé brillamment.

Vainqueur du Paris SG à l'aller à Leipzig (2-1), le RB partage la tête du groupe H de Ligue des champions avec Manchester United (6 points chacun). La confrontation mardi contre Paris (3 points) fait figure de premier match décisif pour les deux équipes.

AFP / Berlin (AFP) / © 2020 AFP