Allemagne: Flick annonce son départ du Bayern

Hansi Flick, l'entraîneur qui a mené le Bayern sur le toit du monde en dix-huit mois, a annoncé samedi son intention de quitter son poste en fin de saison, alors que le poste de sélectionneur de l'équipe d'Allemagne lui tend les bras.

Matthias Balk - POOL/AFP/Archives

Hansi Flick, l'entraîneur qui a mené le Bayern sur le toit du monde en dix-huit mois, a annoncé samedi son intention de quitter son poste en fin de saison, alors que le poste de sélectionneur de l'équipe d'Allemagne lui tend les bras.

Même si le Bayern, vainqueur 3-2 samedi à Wolfsburg, file vers un neuvième titre de champion d'Allemagne consécutif, le technicien de 56 ans a mis fin à un suspense qui n'en était plus un, quatre jours après l'élimination européenne subie face au Paris SG (2-3, 1-0) en quart de finale de Ligue des champions.

Ses chamailleries avec son directeur sportif Hasan Salihamidzic à propos du recrutement faisaient les gros titres de la presse depuis des semaines, et plus aucun proche du club ne croyait vraiment qu'il pourrait rester.

"J'ai informé le club cette semaine que j'aimerais bien rompre mon contrat à la fin de la saison. Ce n'a pas été une décision facile pour moi", a-t-il dit en direct sur Sky, quelques minutes après avoir informé son équipe de sa décision dans le vestiaire de Wolfsburg.

Ce départ annoncé d'un entraîneur qui a décroché six trophées en moins d'un an (triplé Coupe-Championnat-Ligue des champions, Supercoupes d'Europe et d'Allemagne, Mondial des clubs) va provoquer une cascade de questions. Comment le grand patron du "Rekordmeister" Karl-Heinz Rummenigge va-t-il réagir, alors que Flick est encore lié par contrat jusqu'à 2023? Le Bayern peut-il encore le retenir?

- Flick sélectionneur? -

Et comment le vestiaire, qui le soutenait, va-t-il digérer la nouvelle, alors que le titre n'est pas encore acquis, même si sept points d'avance sur Leipzig à cinq journées de la fin semble un matelas confortable ?

"Il va falloir surmonter ça, en équipe, parce que nous avons connu avec lui une période magnifique et riche de succès", a lâché samedi le capitaine Manuel Neuer, qui n'avait jamais caché ces derniers jours son souhait de voir son entraîneur rester.

L'entraîneur du Bayern Munich, Hansi Flick, lors du quart de finale retour de la Ligue des champions contre le Paris-SG, au Parc des Princes, le 13 avril 2021

L'entraîneur du Bayern Munich, Hansi Flick, lors du quart de finale retour de la Ligue des champions contre le Paris-SG, au Parc des Princes, le 13 avril 2021

FRANCK FIFE - AFP/Archives

Très rapidement, deux autres questions vont passionner les fans allemands: Flick va-t-il prendre la place de Joachim Löw comme sélectionneur de l'Allemagne après l'Euro, comme s'y attendent les experts? Et qui va le remplacer au Bayern?

Sur son avenir, le Bavarois est resté vague. "Mon avenir n'est pas encore clair, il n'y a pas eu de discussion avec Oliver Bierhoff", le directeur de la Fédération allemande de football (DFB), a-t-il assuré.

"L'équipe nationale est une possibilité que n'importe quel entraîneur devrait évidemment prendre en considération, a-t-il reconnu, mais pour moi il est d'abord important de digérer tout cela, les dernières semaines n'ont pas été faciles".

- Nagelsmann au Bayern? -

Flick connaît parfaitement la sélection, pour avoir été pendant plusieurs années l'adjoint de Joachim Löw, avec qui il a partagé le titre mondial au Brésil en 2014. Löw a annoncé qu'il quitterait son poste après l'Euro cet été, et Flick passe pour le candidat favori de la DFB pour lui succéder.

Pour sa succession au Bayern, la presse n'en était samedi qu'au stade des spéculations. Mais dès mardi, après l'élimination du Bayern en Ligue des champions par le Paris SG, Lothar Matthäus, ancien Ballon d'Or devenu consultant vedette des médias allemands, avait envisagé son départ, et son remplacement éventuel par... Julian Nagelsmann, l'actuel coach du RB Leipzig.

L'entraîneur de Leipzig, Julian Nagelsmann, lors du match de Bundesliga à domicile contre Hoffenheim , le 16 avril 2021

L'entraîneur de Leipzig, Julian Nagelsmann, lors du match de Bundesliga à domicile contre Hoffenheim , le 16 avril 2021

Jan WOITAS - POOL/AFP

"Le Bayern a déjà pris contact avec Julian Nagelsmann, y compris sur des questions financières, autant que l'on sache", avait révélé Matthäus, apparemment sûr de ses informations.

Entretemps, Nagelsmann lui-même a démenti tout contact avec le Bayern, mais le coach surdoué de 33 ans, originaire de la région de Munich, n'a jamais caché que son rêve serait de s'asseoir un jour sur le banc du "Rekordmeister".

Sur le terrain, et avant d'apprendre la nouvelle, le Bayern a dominé samedi Wolfsburg grâce à un doublé de son nouveau petit génie Jamal Musiala, déjà international allemand à 18 ans, et à un but d'Eric Maxim Choupo-Moting. Avec 68 points, Munich devance Leipzig (61 pts), Wolfsburg (54 pts) et Francfort (53 pts).

Par Christophe BEAUDUFE / Berlin (AFP) / © 2021 AFP