24 Heures du Mans: Une Toyota en pole mais une Rebellion en seconde position

La Toyota N°7 de Mike Conway/Kamui Kobayashi/José-Maria Lopez partira en pole position samedi pour la 88e édition des 24 heures du Mans, la Rebellion N°1 de Gustavo Menezes/Norman Nato/Bruno Senna parvenant toutefois à s'intercaler entre les deux voitures japonaises engagées.

JEAN-FRANCOIS MONIER - AFP

La Toyota N°7 de Mike Conway/Kamui Kobayashi/José-Maria Lopez partira en pole position samedi pour la 88e édition des 24 heures du Mans, la Rebellion N°1 de Gustavo Menezes/Norman Nato/Bruno Senna parvenant toutefois à s'intercaler entre les deux voitures japonaises engagées.

Les 25 concurrents les plus rapides lors des essais qualificatifs se sont départagés vendredi lors d'une hyperpole. En principe, il s'agissait des six concurrents dans chacune des quatre catégories mais les LMP1, les plus rapides, ne sont que cinq au départ cette année.

Avec un temps de 3:15.267, le Japonais Kamui Kobayashi a devancé de 0,555 secondes la Rebellion pilotée par l'Américain Gustavo Menezes. La deuxième Toyota, celle de l'équipage composé de Sébastien Buemi, Brendon Hartley et Kazumi Nakajima, est elle à 1.382 secondes.

Le départ de la course, qui a lieu exceptionnellement en septembre après avoir été reportée en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, sera donné samedi à 12h30 GMT.

AFP / Le Mans (AFP) / © 2020 AFP