single.php

Wimbledon: Sinner et Alcaraz au tout petit train

Un peu surpris par la résistance de son adversaire inconnu, le tenant du titre Carlos Alcaraz s'est néanmoins imposé en trois manches pour son entrée en lice à Wimbledon lundi, mieux que Jannik Sinner qui a lâché un set.

Glyn KIRK - AFP

Un peu surpris par la résistance de son adversaire inconnu, le tenant du titre Carlos Alcaraz s'est néanmoins imposé en trois manches pour son entrée en lice à Wimbledon lundi, mieux que Jannik Sinner qui a lâché un set.

La première journée a été marquée dans le tableau féminin par le forfait de la N.3 mondiale et demi-finaliste sortante Aryna Sabalenka, blessée à une épaule, et par la promenade de santé de Coco Gauff.

. Alcaraz s'emploie

Son adversaire Mark Lajal, 269e mondial, aurait pu étonner le sobre Carlos Alcaraz par sa chevelure paille coiffée en palmier sur le crâne.

Il se trouve que l'Estonien l'a aussi étonné par son tennis, lui qui n'avait encore jamais joué en compétition sur gazon avant cet été lorsqu'il a été éliminé au deuxième tour des qualifications des Challengers de Surbiton puis Nottingham, avant de passer les trois tours de qualifications à Wimbledon.

"Il a fait un très bon match et je dois reconnaître qu'il m'a un peu surpris parce que je ne l'avais pas vraiment vu jouer avant. Il a un très bon niveau et je suis certain de le recroiser sur le circuit", a commenté l'Espagnol après sa victoire 7-6 (7/3), 7-5, 6-2 en 2h22.

Alcaraz, qui vise un rare doublé Roland-Garros - Wimbledon, affrontera au prochain tour l'Australien Aleksandar Vukic (69e) ou l'Autrichien Sebastian Ofner (45e).

. Sinner concède un set

Jannik Sinner après sa victoire sur l'Allemand Yannick Hanfmann à Wimbledon, le 1er juillet 2024

Jannik Sinner après sa victoire sur l'Allemand Yannick Hanfmann à Wimbledon, le 1er juillet 2024

Ben Stansall - AFP

L'Italien joue son premier tournoi du Grand Chelem en tant que N.1 mondial. Et tout en reconnaissant des qualités à son adversaire Yannick Hanfmann, il estime ne pas avoir suffisamment bien joué.

"Il a très bien joué, très bien servi et moi j'ai raté quelques coups. Il faut que j'élève mon niveau pour le prochain tour. J'ai un jour de repos pour trouver mon rythme", a analysé l'Italien, victime de quelques glissades incontrôlées mais a priori sans conséquences.

Au prochain tour, il affrontera son compatriote Matteo Berrettini (59e), finaliste du tournoi en 2021.

. Medvedev et Gauff déroulent

Daniil Medvedev, 5e mondial et demi-finaliste l'an dernier, a réussi son entrée en lice beaucoup plus tranquillement aux dépens de l'Américain Aleksandar Kovacevic (88e) 6-3, 6-4, 6-2.

L'Américaine Coco Gauff opposé à sa compatriote Caroline Dolehide à Wimbledon, le 1er juillet 2024

L'Américaine Coco Gauff opposé à sa compatriote Caroline Dolehide à Wimbledon, le 1er juillet 2024

Glyn KIRK - AFP

"Je n'ai jamais perdu sur le court N.1 alors j'espère encore y jouer", a souligné Medvedev avant de quitter l'enceinte. L'an dernier, il y avait joué et gagné tous ses matches, jusqu'à la demi-finale jouée, mais perdue, sur le Central.

Au prochain tour, il affrontera un Français: Alexandre Müller (102e).

En soirée, Coco Gauff a balayé sa compatriote Caroline Dolehide (51e) 6-1, 6-2.

Au prochain tour, la championne du dernier US Open affrontera la Roumaine Anca Todoni (142e et issue des qualifications).

Gauff avait fait une entrée tonitruante à Wimbledon en 2019 en battant Venus Williams au premier tour avant de se hisser en 8es à l'âge de 15 ans. Mais depuis elle n'a encore jamais atteint les quarts.

"Wimbledon est l'endroit, non pas où le rêve a débuté, mais où j'ai commencé à croire que le rêve était possible. J'ai joué sur beaucoup de grands courts, mais à chaque fois que je joue ici, je suis plus nerveuse, même que pour une finale de Grand Chelem", a-t-elle affirmé.

. Sabalenka se retire

Elle avait prévenu dès samedi: victime d'une "rare" blessure à l'épaule, la N.3 mondiale Aryna Sabalenka n'était pas certaine de pouvoir jouer lundi.

La nouvelle est effectivement tombée quelques heures avant son match face à l'Américaine Emina Bektas (107e): "Je suis effondrée d'annoncer que je ne pourrai pas jouer Wimbledon cette année, a-t-elle écrit sur Instagram. J'ai tout essayé pour être prête, mais malheureusement mon épaule n'est pas coopérative. J'ai poussé au maximum aujourd'hui à l'entraînement, mais mon équipe m'a dit que jouer ne ferait qu'aggraver les choses".

Deux fois demi-finaliste à Wimbledon (2021, 2023), Sabalenka a dû abandonner au cours de son quart de finale contre Anna Kalinskaya à Berlin il y a dix jours en raison de ce pépin physique.

Par Igor GEDILAGHINE / Wimbledon (Royaume-Uni) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
14H
13H
12H
11H
10H
09H
08H
07H
Revenir
au direct

À Suivre
/