single.php

Wimbledon: grande première pour Giovanni Mpetshi Perricard et Arthur Fils

Repêché des qualifications dimanche, Giovanni Mpetshi Perricard a joué mardi son tout premier match à Wimbledon, qu'il a gagné au terme d'un terrible bras de fer contre l'Américain Sebastian Korda. Grande première aussi pour Arthur Fils qui a battu le Suisse Dominic Stricker.

Ben Stansall - AFP

Repêché des qualifications dimanche, Giovanni Mpetshi Perricard a joué mardi son tout premier match à Wimbledon, qu'il a gagné au terme d'un terrible bras de fer contre l'Américain Sebastian Korda. Grande première aussi pour Arthur Fils qui a battu le Suisse Dominic Stricker.

Sur un total de vingt Bleus engagés dans le tableau principal (14 hommes et 6 femmes), six sur douze étaient passés lundi au deuxième tour. Mardi, trois sont passés, deux ont été battus, deux ont vu leur match interrompu par la nuit et un (Halys-Eubanks) a été totalement reprogrammé mercredi en raison du retard pris à cause de la pluie.

. Ca passe (3): Mpetshi Perricard, Fils et Garcia

Battu au troisième tour des qualifications, Giovanni Mpetshi Perricard a été repêché dimanche après le forfait de l'Espagnol Alejandro Davidovich. Et il a fait honneur à ce coup du sort en battant l'Américain Sebastian Korda (21e) 7-6 (7/5), 6-7 (4/7), 7-6 (8/6), 6-7 (4/7), 6-3 en 3h21, sans compter l'interruption par la pluie.

"Le cours est glissant, parfois, il y a eu des moments où c'était limite jouable. Mais, j'ai su rester calme. C'était le plus important parce qu'il jouait vraiment bien", a commenté Mpetshi Perricard.

A 20 ans, le Français joue son premier Wimbledon et n'avait encore jamais gagné un match en Grand Chelem, avec deux participations jusque-là à Roland-Garros (2023, 2024).

Alors cette victoire a la saveur particulière de "la première".

"J'ai perdu en cinq sets l'année dernière à Roland, et encore en cinq cette année. Je me suis dit, est-ce que je vais gagner un match en Grand Chelem ? Ça fait du bien, surtout contre un adversaire comme ça, sur cette surface, et en tant que lucky loser", a-t-il souligné.

Face à Korda il a pu s'appuyer sur son énorme service: 51 aces et 48 services gagnants supplémentaires, soit 99 points remportés directement sur le service sur les 186 gagnés au total durant le match.

"Ce n'est pas évident de servir. Sinon, tout le monde serait fort. Quand on est grand (il mesure 2m, ndlr), c'est sûr que ça aide. Mais si tu n'as pas une bonne technique, si tu n'as pas travaillé à l'entraînement, si tu n'as pas fait des heures et des heures de panier, tu ne vas pas pouvoir servir beaucoup d'aces en match. Les mecs retournent très bien, donc il faut être de plus en plus précis", a-t-il relevé.

Il affrontera le Japonais Yoshihito Nishioka (90e) jeudi pour tenter d'atteindre le troisième tour sur le gazon londonien.

Arthur Fils (34e) a lui aussi remporté son premier match à Wimbledon aux dépens du Suisse Dominic Stricker (149e) 6-3, 6-2, 3-6, 6-4.

Le prochain tour risque d'être plus compliqué, face au Polonais Hubert Hurkacz (7e), demi-finaliste en 2021 et qui avait perdu en 8es de finale l'an dernier.

La numéro un française Caroline Garcia lors de sa victoire au premier tour de Wimbledon face à la Russe Anna Blinkova, le 2 juillet 2024 à Londres

La numéro un française Caroline Garcia lors de sa victoire au premier tour de Wimbledon face à la Russe Anna Blinkova, le 2 juillet 2024 à Londres

Glyn KIRK - AFP

Caroline Garcia, 24e mondiale et N.1 française, s'est elle qualifiée en écartant la Russe Anna Blinkova (60e) 6-4, 7-5.

La Lyonnaise de 30 ans, qui avait atteint le troisième tour l'an dernier, affrontera l'Américaine Bernarda Pera (97e).

Depuis ce troisième tour à Wimbledon en 2023, Garcia n'a plus dépassé le deuxième tour en Grand Chelem: battue au premier tour de l'US Open 2023, elle a perdu au deuxième tour cette année à l'Open d'Australie et à Roland-Garros.

. Ca casse (2): Lestienne, Dodin

Après un bon départ de Constant Lestionne (92e), le match a basculé en fin de deuxième set en faveur de son adversaire italien Lorenzo Musetti (25e) qui s'est imposé 4-6, 7-6 (7/4), 6-2, 6-2. Comme l'an dernier, le Français quitte Wimbledon d'entrée.

Océane Dodin (79e) a été nettement dominée par l'Ukrainienne Daria Snigur (130e et issue des qualifications) 6-4, 6-0 en 50 minutes.

. Interrompus par la nuit (2):

Lucas Pouille - Laslo Djere (SRB) 3-6, 7-6 (7/4), 0-0 service Pouille

Arthur Rinderknech - Kei Nishikori (JPN) 5-7, 6-4, 1-1 service Nishikori

AFP / Wimbledon (Royaume-Uni) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
07H
06H
23H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/