single.php

Wimbledon: déjà fini pour Swiatek, Zverev et Djokovic avancent

Certes, Iga Swiatek est moins à l'aise sur gazon que sur terre battue, mais la N.1 mondiale et quadruple vainqueur de Roland-Garros a complètement perdu pied samedi à Wimbledon où elle a été éliminée dès le troisième tour.

HENRY NICHOLLS - AFP

Certes, Iga Swiatek est moins à l'aise sur gazon que sur terre battue, mais la N.1 mondiale et quadruple vainqueur de Roland-Garros a complètement perdu pied samedi à Wimbledon où elle a été éliminée dès le troisième tour.

La Polonaise, qui avait atteint les quarts de finale l'an dernier, son meilleur résultat au All England Club, s'est effondrée au fil du match pour terminer sur une défaite 3-6, 6-1, 6-2 face à la Kazakhe Yulia Putintseva (35e).

"Je n'aurais jamais dû la laisser revenir dans le match au deuxième set. J'ai perdu au troisième tour et je pense que j'aurais dû faire mieux", a pesté Swiatek, regrettant de s'être mal reposée après la saison sur terre battue et ses 21 victoires consécutives avec des titres à Madrid, Rome et Roland-Garros.

"Soudain (samedi), j'étais vidée. J'en ai été surprise. Mais je sais ce que j'ai mal fait après Roland-Garros. Je ne me suis pas assez bien reposée. Je ne referai pas cette erreur", a-t-elle assuré.

Poutintseva, elle, était évidemment toute à sa joie.

"Que c'est bon ! Je ne sais pas comment j'ai fait. Vous m'avez ramenée à la vie après le premier set !", a lancé la Kazakhe de 29 ans au public qui l'a bruyamment soutenue et qui l'a encore longuement acclamée avant qu'elle ne quitte le court N.1.

La Kazakhe Yulia Putintseva après sa victoire contre la N.1 mondiale polonaise Iga Swiatek à Wimbledon, le 6 juillet 2024

La Kazakhe Yulia Putintseva après sa victoire contre la N.1 mondiale polonaise Iga Swiatek à Wimbledon, le 6 juillet 2024

HENRY NICHOLLS - AFP

Après cet exploit, face à une adversaire qui l'avait battue lors de leurs quatre précédentes rencontres, Putintseva affrontera la Lettonne Jelena Ostapenko (14e) pour une place en quarts.

- Jabeur éliminée -

Autre sortie prématurée, celle de la double finaliste sortante Ons Jabeur (10e), dominée par l'Ukrainienne Elina Svitolina (21e) 6-1, 7-6 (7/4).

Demi-finaliste l'an dernier, Svitolina affrontera la Chinoise Xinyu Wang (42e) pour tenter de se hisser en quarts.

Chez les hommes, Novak Djokovic, en quête d'un huitième titre à Wimbledon, a mis un peu de temps à entrer dans son match avant de dérouler pour battre l'Australien Alexei Popyrin (47e mondial) 4-6, 6-3, 6-4, 7-6 (7/3).

L'Allemand Alexander Zverev lors de son match contre Cameron Norrie, à Wimbledon, le 6 juillet 2024

L'Allemand Alexander Zverev lors de son match contre Cameron Norrie, à Wimbledon, le 6 juillet 2024

ANDREJ ISAKOVIC - AFP

"Je ne m'attendais pas à ce que ce soit un match plus facile que ce qu'il a été, a commenté Djokovic. Avec son service et son coup droit puissant, il est dangereux sur n'importe quelle surface et il est entré sur le court en étant certain de pouvoir gagner".

Dans le quatrième set, Popyrin a bien résisté jusqu'au tie break mais Djokovic a une nouvelle fois démontré à quel point il maîtrisait cet exercice.

Il s'est en outre dit satisfait de la récupération de son genou après l'opération subie il y a quatre semaines.

"À chaque match mes déplacements s'améliorent et ma confiance augmente. J'espère que ça va continuer comme ça", a-t-il dit.

- Un lucky loser en 8e -

Le N.2 mondial, qui espère porter à 25 son record de titres du Grand Chelem, affrontera le Danois Holger Rune (15e) en vue d'atteindre les quarts de finale.

Alexander Zverev (4e) poursuit tranquillement son chemin avec une victoire aux dépens du Britannique Cameron Norrie (42e) 6-4, 6-4, 7-6 (17/15).

Le Français Giovanni Mpetshi Perricard lors de son match à Wimbledon contre le Finlandais Emil Ruusuvuori, le 6 juillet 2024

Le Français Giovanni Mpetshi Perricard lors de son match à Wimbledon contre le Finlandais Emil Ruusuvuori, le 6 juillet 2024

Ben Stansall - AFP

L'Allemand de 27 ans a pu s'appuyer sur un service très solide (15 aces pour deux doubles fautes). Il a expliqué que ce coup lui avait "coûté la finale de l'US Open et quelques autres tournois du Grand Chelem" et que c'était par conséquent celui qu'il avait le plus travaillé, avec son coup droit.

"Je suis content qu'il fonctionne comme ça désormais. Je suis grand, le service devrait être une arme, mais c'est en réalité un faiblesse chez moi. Alors je l'ai travaillé des heures", a insisté Zverev.

"Si mon service continue de fonctionner comme ça, si je continue d'aussi bien servir, nous verrons jusqu'où j'irai dans le tournoi."

Au prochain tour, il affrontera l'Américain Taylor Fritz (12e).

Le Français Giovanni Mpetshi Perricard (58e) est devenu, en battant le Finlandais Emil Ruusuvuori (87e) 4-6, 6-2, 7-6 (7/5), 6-4, le premier lucky loser à atteindre les 8e de finale à Wimbledon depuis le Belge Dick Norman en 1995 et tentera de faire mieux que ce dernier en se hissant en quarts de finale.

Pour cela, il affrontera lundi, jour de ses 21 ans, l'Italien Lorenzo Musetti (25e).

AFP / Wimbledon (Royaume-Uni) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
21H
20H
19H
17H
16H
15H
14H
12H
11H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/