Top 14: le Stade français refroidit La Rochelle

Le Stade français, porté par son troisième ligne international Sekou Macalou, s'est offert le scalp du champion d'Europe rochelais (27-14) pour grimper sur le podium, samedi, au soir de la 12e journée du Top 14.

Geoffroy VAN DER HASSELT - AFP

Le Stade français, porté par son troisième ligne international Sekou Macalou, s'est offert le scalp du champion d'Europe rochelais (27-14) pour grimper sur le podium, samedi, au soir de la 12e journée du Top 14.

Les Parisiens ont inscrit quatre essais, par Mickaël Ivaldi (15e), Sekou Macalou (35e), Romain Briatte (48e) et Lester Etien (79e), et grimpent ainsi à la deuxième place du classement, avec un point d'avance sur leurs adversaires du jour et le Racing 92, qui se déplace à Toulon dimanche.

Le leader toulousain, tombeur de Perpignan (34-13), est à huit points.

A une semaine de leur retrouvailles avec la Champions Cup, où ils remettent donc leur titre en jeu devant Northampton, les Maritimes sont, eux, stoppés net après deux succès de rang.

Les hommes de Gonzalo Quesada, de leur côté, mettent un terme à une série négative de trois matches sans victoire (un nul, deux défaites). Mieux, ils retrouvent le sourire à domicile et se relancent dans la course à la phase finale, leur objectif de l'année, avant deux semaines de pause dédiées aux joutes continentales.

Les affaires étaient pourtant mal parties après cet essai de l'ailier Martin Alonso Munoz, tout en roublardise, dès la 2e minute. Après la démonstration contre Castres (53-7), il y a une semaine, les Rochelais semblaient lancés...

Mais la belle machine maritime a déraillé et les Parisiens ont mis la main sur le ballon, profitant de l'indiscipline et la maladresse rochelaise, à l'image de cette touche mal jouée, à quelques mètres de l'en-but, sur l'essai de Briatte.

Pour seule réponse, les visiteurs ont dû se contenter de trois pénalités d'Antoine Hastoy (9 points) pendant que les locaux inscrivaient trois essais.

Et même un cinquième, finalement refusé, par le couteau suisse du XV de France, Macalou ayant poussé Brice Dulin avant de récupérer le ballon pour aplatir (48e).

Qu'importe, les Rochelais ont été muselés en seconde période et n'ont jamais pu, jamais su, inquiéter des Parisiens aux dents longues avec cette victoire bonifiée.

Le devoir accompli, le Stade français va pouvoir souffler et faire tourner dans une semaine avec la réception des Italiens de Benetton en Challenge Cup.

La Rochelle devra montrer un autre visage devant Northampton, actuellement 5e du championnat d'Angleterre et dominé dans le week-end par Gloucester (34-19).

AFP / Paris (AFP) / © 2022 AFP