Top 14: le Stade français et Clermont se réveillent, Toulouse reprend le large

Toulouse, vainqueur avec bonus de Perpignan, a repris samedi le large en tête du Top 14 après la défaite de son dauphin, La Rochelle, chez le Stade français, qui a renoué avec la victoire lors de cette 12e journée, comme Clermont et Bordeaux-Bègles.

CHARLY TRIBALLEAU - AFP

Toulouse, vainqueur avec bonus de Perpignan, a repris samedi le large en tête du Top 14 après la défaite de son dauphin, La Rochelle, chez le Stade français, qui a renoué avec la victoire lors de cette 12e journée, comme Clermont et Bordeaux-Bègles.

. "L'église" toulousaine à sa place

L'entraîneur des arrières du Stade toulousain, Clément Poitrenaud, souhaitait "remettre l'église au centre du village" après une série de trois matches sans victoire (deux défaites entrecoupées d'un nul) qui avait entamé le capital du club haut-garonnais au sommet du classement.

Même s'il a mis du temps à asseoir sa supériorité, le leader, parfois brouillon, a rempli sa mission sur le plan comptable contre l'Usap (34-13) avec le bonus offensif.

Porté par le retour de ses internationaux, dont le demi de mêlée Antoine Dupont, entré en même temps que Julien Marchand et Anthony Jelonch, il compte huit points d'avance avant le match dimanche (21h05) à Toulon du Racing 92, quatrième.

Les quintuples champions d'Europe devront tout de même monter encore le curseur pour leur entrée en lice en Champions Cup la semaine prochaine chez les Irlandais du Munster.

. La Rochelle subit le réveil parisien

En remettant leur titre en jeu contre Northampton, les Rochelais devront également montrer un meilleur visage que lors de leur défaite sur le terrain du Stade français (27-14) samedi, notamment en deuxième période.

Impressionnants le week-end dernier contre Castres (53-17), ils ont subi le réveil parisien dans le sillage d'un très bon Sekou Macalou, auteur d'un essai.

Après trois matches sans succès, les Soldats roses se rassurent et doublent leur adversaire du jour au classement grâce au point de bonus arraché en fin de match.

. Clermont respire

Les Clermontois célèbrent un essai marqué lors du match Clermont-Montpellier de Top 14 à Clermont-Ferrand, le 3 décembre 2022

Les Clermontois célèbrent un essai marqué lors du match Clermont-Montpellier de Top 14 à Clermont-Ferrand, le 3 décembre 2022

THIERRY ZOCCOLAN - AFP

Sous pression, Clermont a souffert pour mettre fin, face au champion en titre Montpellier (19-14), à sa série de quatre matches sans victoire.

"Il ne fallait pas se louper", a soufflé après coup l'ailier international de l'ASM Damian Penaud, à qui le public du stade Marcel-Michelin a clamé son amour pour le convaincre de prolonger son bail en Auvergne.

Une marque d'affection qui l'a peut-être perturbé puisqu'il a offert sur une erreur personnelle le premier essai de la partie à son vis-à-vis All Black George Bridge, dont c'était le premier match sous les couleurs du MHR.

Heureusement pour Penaud, qui s'est dit encore en réflexion quant à son avenir, les avants clermontois ont réagi sur une merveille de maul pénétrant pour permettre à tout un club de respirer.

. L'UBB enfonce Brive

Les joueurs de l'UBB, lors de la rencontre Bordeaux-Bègles - Brive en Top 14, le 3 décembre 2002 à Bordeaux

Les joueurs de l'UBB, lors de la rencontre Bordeaux-Bègles - Brive en Top 14, le 3 décembre 2002 à Bordeaux

ROMAIN PERROCHEAU - AFP

L'UBB aussi respire un peu mieux. Le club girondin a remporté avec le bonus offensif le match de la peur face à la lanterne rouge, Brive (33-13).

Battus à Perpignan la semaine dernière pour leur première sortie après la mise à l'écart du manager Christophe Urios, les coéquipiers de Matthieu Jalibert, encore une fois brillant samedi, peuvent continuer à regarder vers le haut.

L'électrochoc se fait en revanche toujours attendre pour les Corréziens qui enchaînent une septième défaite consécutive, malgré du mouvement également sur leur banc.

. Bayonne chante sous la pluie

Le Français Camille Lopez pendant le match Bayonne-Lyon de Top 14, le 3 décembre 2022 à Bayonne

Le Français Camille Lopez pendant le match Bayonne-Lyon de Top 14, le 3 décembre 2022 à Bayonne

GAIZKA IROZ - AFP

Après le Racing, Bordeaux-Bègles, La Rochelle et Toulouse, une autre grosse cylindrée du championnat, Lyon, est tombée dans la forteresse bayonnaise de Jean-Dauger (19-7).

Grâce notamment à deux drops de son ouvreur Camille Lopez sous la pluie basque, le promu a prolongé son invincibilité à domicile, qui pourrait lui permettre de vivre une fin de saison sereine.

La 12e journée se poursuivra dimanche avec Castres-Pau à 14h00 et Toulon-Racing en soirée.

AFP / Toulouse (AFP) / © 2022 AFP