Top 14: Bordeaux-Bègles prend la tête en matant Toulouse

Le Stade toulousain n'est plus premier du Top 14! Bordeaux-Bègles, en remportant un duel au sommet contre le double champion en titre, s'est emparé du fauteuil de leader, samedi soir lors de la 12e journée.

JEAN-PHILIPPE KSIAZEK - AFP

Le Stade toulousain n'est plus premier du Top 14! Bordeaux-Bègles, en remportant un duel au sommet contre le double champion en titre, s'est emparé du fauteuil de leader, samedi soir lors de la 12e journée.

Avec ce succès (17-7), l'UBB compte deux points d'avance en tête du championnat sur les Rouge et Noir, qui avaient les commandes depuis la mi-septembre avant leur échec au stade Chaban-Delmas, plein à craquer (33.000 spectateurs) pour cette rencontre de gala.

"Qu'est-ce qu'on est content ce soir! Parce que ça fait du bien de les battre", a savouré Christophe Urios au micro de Canal +, "très fier" de prendre une revanche sur sa bête noire. Les Girondins restaient sur cinq défaites devant le club aux 21 titres nationaux (record), dont deux en demi-finales la saison passée, en championnat et en Coupe d'Europe, compétition aussi conquise par les Toulousains.

Si l'UBB avait coché la date du 4 décembre dans son calendrier, Toulouse aussi. Son entraîneur Ugo Mola avait sorti l'artillerie lourde en rappelant six des héros de la victoire record du XV de France devant la Nouvelle-Zélande (40-25), le 20 novembre au Stade de France, dont la charnière bleue composée d'Antoine Dupont et de Romain Ntamack.

L'UBB, elle, retrouvait son ouvreur attitré, Matthieu Jalibert remplaçant de Ntamack face aux All Blacks. Mais le N.10 bordelais, touché à une cuisse (blessure "à première vue pas rassurante", a-t-il dit), a quitté ses partenaires à la pause après avoir inscrit les premiers points du match sur des pénalités (6-0).

La joie du demi de mêlée montpelliérain Aubin Eymeri, félicité par ses coéquipiers, après son essai marqué à domicile contre Perpignan, lors de la 12e journée du Top 14, le 4 décembre 2021 au GGL Stadium

La joie du demi de mêlée montpelliérain Aubin Eymeri, félicité par ses coéquipiers, après son essai marqué à domicile contre Perpignan, lors de la 12e journée du Top 14, le 4 décembre 2021 au GGL Stadium

Pascal GUYOT - AFP

En seconde période, le troisième ligne international François Cros a sonné la révolte toulousaine d'un essai en force. Mais Bastien Vergnes Taillefer, entré sur blessure du capitaine bordelais Mahamadou Diaby, a répliqué en résistant à un plaquage.

Le demi de mêlée international Maxime Lucu, ovationné par ses supporters, a pris le relais de Jalibert au pied et mis son équipe à l'abri.

"On a été trop imprécis", a regretté Ntamack sur Canal +. "Mais ce n'est pas la finale de la Coupe du monde non plus, il n'y a pas le feu au lac", a nuancé l'ouvreur haut-garonnais qui retrouvera la Coupe d'Europe samedi prochain à Cardiff. L'UBB peut elle préparer son duel contre les Anglais de Leicester, avec le sentiment du devoir accompli.

- Montpellier solide troisième -

Plus tôt, quatre équipes ont signé un succès bonifié: Castres, Clermont, Lyon et, pour la première fois cette saison, Montpellier.

Le 3e ligne australien de Castres Teariki Ben-Nicholas marque un essai à domicile face au Racing 92, lors de la 12e journée du Top 14, le 4 décembre 2021 au Stade Pierre-Fabre

Le 3e ligne australien de Castres Teariki Ben-Nicholas marque un essai à domicile face au Racing 92, lors de la 12e journée du Top 14, le 4 décembre 2021 au Stade Pierre-Fabre

RAYMOND ROIG - AFP

Les Héraultais, larges vainqueurs du promu perpignanais (30-6), ont décroché un cinquième succès d'affilée. Il leur permet de rester seuls à la troisième place. "L'objectif est atteint. Et, on est en haut du tableau", a souligné le manager montpelliérain Philippe Saint-André.

Le talonneur clermontoias Yohan Beheregaray est félicité par ses coéquipiers, après avoir marqué l'un de ses trois essais à domicile contre Biarritz, lors de la 12e journée du Top 14, le 4 décembre 2021 au Stade Marcel-Michelin

Le talonneur clermontoias Yohan Beheregaray est félicité par ses coéquipiers, après avoir marqué l'un de ses trois essais à domicile contre Biarritz, lors de la 12e journée du Top 14, le 4 décembre 2021 au Stade Marcel-Michelin

THIERRY ZOCCOLAN - AFP

Le MHR est suivi par Lyon (4e), intraitable avec Brive (41-0). Les Brivistes avaient donné du fil à retordre à Toulouse (18-11) samedi dernier, mais sur la pelouse synthétique de Gerland, ils n'ont pas jamais trouvé la bonne carburation. "Le score fait mal à la tête", a déploré leur entraîneur Jérémy Davidson.

Le 2e ligne fidjien de Toulon Leone Nakarawa, plaqué par un joueur palois, lors du match de la 12e journée du Top 14, le 4 décembre 2021 au Stade du Hameau

Le 2e ligne fidjien de Toulon Leone Nakarawa, plaqué par un joueur palois, lors du match de la 12e journée du Top 14, le 4 décembre 2021 au Stade du Hameau

GAIZKA IROZ - AFP

A Clermont, la lanterne rouge Biarritz a aussi pris un coup sur le crâne (39-11), en encaissant six essais, dont un triplé du talonneur Yohan Beheregaray. Avec cette sixième victoire, pour six défaites, l'ASM intègre les places qualificatives pour la phase finale. Elle est sixième, à égalité de points avec La Rochelle (5e), en voyage dimanche à Paris et Castres (7e), bourreau du Racing 92 (25-3).

- Toulon rate le coche -

Le 3e ligne australien de Castres Teariki Ben-Nicholas marque un essai à domicile face au Racing 92, lors de la 12e journée du Top 14, le 4 décembre 2021 au Stade Pierre-Fabre

Le 3e ligne australien de Castres Teariki Ben-Nicholas marque un essai à domicile face au Racing 92, lors de la 12e journée du Top 14, le 4 décembre 2021 au Stade Pierre-Fabre

RAYMOND ROIG - AFP

Le club francilien a enregistré une troisième défaite d'affilée six jours après la claque reçue par l'UBB (37-14). Conséquence: le demi-finaliste sortant et vice-champion d'Europe 2020 sort du wagon des play-offs et pointe désormais au huitième rang.

Le 2e ligne fidjien de Toulon Leone Nakarawa, plaqué par un joueur palois, lors du match de la 12e journée du Top 14, le 4 décembre 2021 au Stade du Hameau

Le 2e ligne fidjien de Toulon Leone Nakarawa, plaqué par un joueur palois, lors du match de la 12e journée du Top 14, le 4 décembre 2021 au Stade du Hameau

GAIZKA IROZ - AFP

Enfin Toulon a gâché une victoire à sa portée à Pau (16-16). Réduits à treize après deux cartons jaunes (Nakarawa, Setiano), les Varois ont encaissé un essai à une minute du coup de sifflet final. Rageant.

Par Ludovic LUPPINO / Paris (AFP) / © 2021 AFP