single.php

Tennis: Nadal poursuit son retour gagnant à Brisbane

Rafael Nadal continue son sans-faute. Jeudi, l'Espagnol, absent des courts depuis près d'un an, a franchi sans difficulté le deuxième tour du tournoi de Brisbane, en balayant l'Australien Jason Kubler, 102e mondial, 6-1, 6-2.

William WEST - AFP

Rafael Nadal continue son sans-faute. Jeudi, l'Espagnol, absent des courts depuis près d'un an, a franchi sans difficulté le deuxième tour du tournoi de Brisbane, en balayant l'Australien Jason Kubler, 102e mondial, 6-1, 6-2.

"Je me sens compétitif", a assuré l'ex-numéro un mondial de 37 ans, qui affrontera en quart de finale un autre Australien, Jordan Thompson, 55e mondial.

"Chaque jour est une aventure en ce moment. Je prends chaque jour comme une opportunité, et demain en est une autre", a-t-il dit en conférence de presse, visiblement ravi de son retour gagnant.

Le vainqueur de 22 titres du Grand Chelem -- dont 14 Roland-Garros - n'avait plus joué en simple depuis sa défaite au deuxième tour de l'Open d'Australie, le 18 janvier 2023, face à l'Américain Mackenzie McDonald. Il a repris mardi, en battant l'Autrichien Dominic Thiem (7-5, 6-1) au premier tour à Brisbane.

Et jeudi, pour le plus grand plaisir du public de la Pat Rafter Arena archi-comble, Nadal a bel et bien refait du Nadal: retours millimétrés le long des lignes, coups droits décroisés imparables, smashes de revers spectaculaire, amorties assassines, un minimum de fautes directes...

- "Quelques tiraillements" -

"Le côté positif, c'est que ces deux premiers matches n'ont pas été très longs", a-t-il dit après sa victoire, avouant avoir ressenti quelques courbatures après son match de mardi contre Thiem.

"Je suis resté un an sans connaître la tension d'un vrai match, donc j'ai ressenti quelques tiraillements musculaires ça et là. Mais globalement je me sens bien", a-t-il assuré.

"Ce qui est important, c'est que l'opération sur le muscle ilio-psoas (muscle de la ceinture ventrale ndlr) et sur la hanche ne me gène plus. C'est quelque chose de super important pour moi", a développé le Majorquin, affirmant par ailleurs que son pied gauche, également blessé en 2022, ne le limitait désormais plus dans ses déplacements.

A dix jours du coup d'envoi de l'Open d'Australie, "Rafa" est donc de retour, alors même que le grand favori Novak Djokovic s'est légèrement blessé au poignet mercredi en disputant la United Cup, une compétition par équipes mixtes.

Kubler, un excellent joueur de double mais classé au-delà de la 100e place mondiale en simple, n'est évidemment pas une référence suffisante pour juger du niveau réel de Nadal. Mais le champion a suffisamment d'expérience pour savoir qu'une année d'absence -- qui l'a fait retomber à la 672e place mondiale -- ne s'efface pas aussi rapidement.

- Pause toilettes et avertissement -

"J'ai besoin de matches, de jouer aussi des doubles, et de bien m'entraîner", a-t-il reconnu, "passer des heures sur le court est pour moi très important".

Jeudi, il a mis son adversaire australien K.O. d'entrée, en remportant 14 des 15 premiers points du match, signant au passage deux jeux blancs aux deuxième et troisième jeux.

L'Australien était déjà mené 5-0 lorsqu'il a réussi, enfin, à sortir un peu la tête de l'eau. Il s'est alors procuré trois balles de break dans le sixième jeu, toutes sauvées par Nadal.

"Je crois que pendant les cinq premiers jeux j'ai joué à un très bon niveau, j'ai presque tout fait bien", s'est félicité l'Espagnol.

Le deuxième set a de nouveau démarré par un break blanc pour Nadal. Mais la partie s'est ensuite équilibrée, et le champion a dû s'employer un peu plus pour finalement s'imposer.

L'Espagnol Rafael Nadal après sa victoire sur l'Australien Jason Kubler au 2e tour du tournoi de Brisbane le 4 janvier 2024

L'Espagnol Rafael Nadal après sa victoire sur l'Australien Jason Kubler au 2e tour du tournoi de Brisbane le 4 janvier 2024

William WEST - AFP

Le match a été marqué par un petit incident, qui a finalement fait sourire Nadal, lorsque l'arbitre français Arnaud Gabas lui a infligé un avertissement pour avoir dépassé le temps limite autorité d'une pause toilettes. Nadal a expliqué après le match qu'il en avait profité pour changer complètement ses vêtements, détrempés par la transpiration.

AFP / Brisbane (Australie) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
17H
16H
15H
14H
13H
12H
10H
09H
08H
Revenir
au direct

À Suivre
/