single.php

Ski: Mowinckel remporte la loterie de Cortina, Gauché au pied du podium

La Norvégienne Ragnhild Mowinckel a signé sa première victoire dans une descente de Coupe du monde samedi à Cortina où elle a profité d'une amélioration des conditions et éjecté la Française Laura Gauché du podium.

Tiziana FABI - AFP

La Norvégienne Ragnhild Mowinckel a signé sa première victoire dans une descente de Coupe du monde samedi à Cortina où elle a profité d'une amélioration des conditions et éjecté la Française Laura Gauché du podium.

Un an après sa victoire en super-G dans la station de sports d'hiver des Dolomites, Mowinckel a récidivé et ajouté à son palmarès un quatrième succès sur le circuit mondial.

Mais si elle n'est pas une nouvelle venue en descente --elle a terminé 2e de la descente olympique en 2018 à Pyeongchang (Corée du Sud)--, son succès sur la "Olympia delle Toffane" est une surprise de taille.

D'autant qu'elle est accompagnée sur la podium de l'Américaine Jacqueline Wiles, 2e à 35/100e, qui n'avait plus été à pareille fête depuis six ans et une 3e place, déjà à Cortina.

Les deux skieuses, parties respectivement avec les dossards N.20 et N.26, ont profité de meilleures conditions, notamment d'accroche, de visibilité et sans rafales pour les déstabiliser, que les premiers dossards, après une interruption de plus de 30 minutes à cause du vent.

La Norvégienne Ragnhild Mowinckel, vainqueure de la seconde descente de Cortina d'Ampezzo, sur le podium avec l'Américaine Jacqueline Wiles (2e) et l'Italienne Sofia Goggia (3e) le 27 janvier 2024

La Norvégienne Ragnhild Mowinckel, vainqueure de la seconde descente de Cortina d'Ampezzo, sur le podium avec l'Américaine Jacqueline Wiles (2e) et l'Italienne Sofia Goggia (3e) le 27 janvier 2024

Tiziana FABI - AFP

Le podium est complétée par l'Italienne Sofia Goggia, 3e à 44/100e de Mowinckel qui, pendant plus d'une heure, a cru s'être adjugée la 25e victoire de sa carrière, comme un signe du destin un an après le décès de sa compatriote et ex-coéquipière Elena Fanchini, emportée à 37 ans par un cancer.

"Il y a eu deux courses, avec des conditions différentes, mais c'est le ski, c'est un sport d'extérieur, a souligné Goggia. Je suis tout de même satisfaite, car je suis devant celles que je devais battre".

- Deuxième podium pour Gauché -

Gauché est longtemps restée sur le podium, avant de finir à la 4e place, à 59/100e de Mowinckel, son deuxième podium en Coupe du monde après sa 3e place en février 2023 dans la descente de Crans-Montana (Suisse).

Partie avec le dossard N.4, après une première interruption due cette fois à la lourde chute de l'Américaine Isabella Wright, la skieuse de Tignes a très bien négocié le bas de l'"Olympia delle Tofane".

La Française Laura Gauché durant la seconde descente de Cortina, comptant pour la Coupe du monde de ski alpin, le 27 janvier 2024

La Française Laura Gauché durant la seconde descente de Cortina, comptant pour la Coupe du monde de ski alpin, le 27 janvier 2024

Tiziana FABI - AFP

Elle avait signé le meilleur temps du seul entraînement précédant les deux descentes, mais avait terminé vendredi à une décevante 14e place.

"J'ai vraiment eu le temps d'y croire à ce podium, je suis quand même déçue. Ce n'était pas une course très juste (...) avec un bon vent de face au début, ils ont ensuite presque annulé tellement le vent était énorme et après c'est reparti, plus de vent", a-t-elle expliqué sur le compte X (ex-Twitter) de la Fédération française de ski.

L'épreuve a été marquée, comme la veille, par plusieurs chutes, dont celle de Wright.

Sa compatriote, Mikaela Shiffrin, n'a pas participé à cette épreuve au lendemain de sa lourde chute après avoir mal négocié l'une des premières difficultés de la piste.

Touchée au genou gauche, elle ne participera pas non plus au slalom géant de Kronzplatz (Italie) mardi, mais la quintuple lauréate de la Coupe du monde a de son propre aveu échappé au pire.

Malgré son forfait, elle reste leader du classement mondial avec 295 points d'avance sur la Suissesse Lara Gut-Behrami, 5e samedi.

La piste de Cortina qui accueillera les épreuves féminines de ski des JO-2026 a mis fin à l'hiver de la Suissesse Corinne Suter, championne olympique 2022 de la spécialité, qui s'est blessée au genou gauche (déchirure du ligament croisé antérieur et lésion du ménisque) à la réception d'un saut vendredi.

Sa compatriote Joanna Hählen s'est elle aussi blessée à un genou samedi.

L'étape de Cortina se referme dimanche avec un super-G.

AFP / Cortina d'Ampezzo (Italie) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
18H
17H
16H
15H
14H
13H
12H
11H
10H
09H
07H
Revenir
au direct

À Suivre
/