single.php

Ski: l'Allemand Linus Strasser domine les favoris sur le slalom de Kitzbühel

Dans l'ambiance survoltée d'une fin de week-end à Kitzbühel, le skieur allemand Linus Strasser a remporté dimanche le slalom de Coupe du monde concluant l'étape autrichienne culte, en reléguant la star locale Manuel Feller au pied du podium.

Johann GRODER - APA/AFP

Dans l'ambiance survoltée d'une fin de week-end à Kitzbühel, le skieur allemand Linus Strasser a remporté dimanche le slalom de Coupe du monde concluant l'étape autrichienne culte, en reléguant la star locale Manuel Feller au pied du podium.

Quatrième à l'issue de la première manche, l'Allemand de 31 ans a été le plus rapide dans la seconde manche et signe son 4e succès en Coupe du monde, quasiment deux ans jour pour jour après sa dernière victoire à Schladming en 2022.

Il devance le Britannique Dave Ryding (+ 13 centièmes) et le Suédois Kristoffer Jakobsen (+ 54 centièmes) à l'issue d'un slalom compliqué pour les favoris, Manuel Feller en tête.

Le Tyrolien, acclamé comme une rockstar à Kitzbühel, avait remporté trois des quatre premiers slaloms de l'hiver mais a été relégué dimanche au pied du podium devant son public, qui n'aura d'ailleurs vu aucun Autrichien monter sur la boîte ce week-end.

Son grand rival entre les piquets cette année, le Norvégien Atle Lie McGrath, n'a pas non plus été épargné: il a enfourché dès la première manche tandis que son compatriote champion du monde de la discipline, Henrik Kristoffersen, a lui dû se contenter d'une anecdotique 21e place - son moins bon résultat depuis mars 2017 en slalom (quand il termine les deux manches).

A l'issue de la course, Feller conserve malgré tout sa place de leader du classement de la spécialité avec 187 points d'avance sur Strasser et 203 points d'avance sur McGrath.

- Steven Amiez 6e, déception pour Clément Noël -

Le champion olympique Clément Noël en slalom sur lae Streif de Kitzbühel, le 21 janvier 2024

Le champion olympique Clément Noël en slalom sur lae Streif de Kitzbühel, le 21 janvier 2024

Johann GRODER - APA/AFP

Dans ce scénario improbable, le champion olympique Clément Noël avait ses cartes à jouer. Cinquième de la seconde manche à 42 centièmes du leader, il se savait "dans le match" pour aller chercher un deuxième podium, voire une première victoire cet hiver.

Mais le skieur de Val d'Isère est finalement sorti du tracé après une grosse erreur en deuxième manche et a laissé filer ses chances.

"Je suis énervé après moi car c'est une erreur technique qui est évitable", a-t-il lâché à l'arrivée. Le Français, 2e à Madonna en décembre et 4e à Wengen la semaine dernière, est en quête de sa première victoire cette saison mais n'est pas "pleinement dans le juste".

"Parfois j'en mets un peu trop, parfois j'en mets pas assez, parfois je me précipite un peu trop", a-t-il estimé. "Il manque pas grand-chose mais finalement ça manque quand même un petit peu."

Après le furieux doublé de Cyprien Sarrazin la veille, les slalomeurs français avaient à coeur de répondre présents dimanche. Sans Noël, c'est finalement Steven Amiez, 25 ans, qui a réalisé le meilleur résultat des Bleus en prenant la 6e place - sa meilleure performance en Coupe du monde.

Steven Amiez sur la piste de la première manche du slalom de Kitzbühel, le 21 janvier 2024

Steven Amiez sur la piste de la première manche du slalom de Kitzbühel, le 21 janvier 2024

Joe Klamar - AFP

Déjà 11e malgré des gros dossards à Adelboden et à Wengen, Amiez, dossard 31 dimanche, a plus que confirmé ses récents progrès.

"Je me sens bien, à ma place en Coupe du monde", a-t-il affirmé. "Je skie bien depuis le début de l'hiver, il a fallu que je crois en moi."

Après la folie de Kitzbühel, les skieurs spécialistes de la technique continuent leur tournée autrichienne et se rendent mardi et mercredi à Schladming, à une centaine de kilomètres plus à l'est, où un géant et un slalom nocturnes sont au programme.

AFP / Kitzbühel (Autriche) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
22H
21H
20H
19H
17H
16H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/