single.php

Ski alpin: Schladming pour consoler Odermatt et Noël

Après la folie de Kitzbühel et le furieux doublé de Cyprien Sarrazin en descente, les skieurs spécialistes des épreuves techniques se retrouvent mardi et mercredi à Schladming pour en découdre dans la nuit autrichienne.

GEORG HOCHMUTH - APA/AFP

Après la folie de Kitzbühel et le furieux doublé de Cyprien Sarrazin en descente, les skieurs spécialistes des épreuves techniques se retrouvent mardi et mercredi à Schladming pour en découdre dans la nuit autrichienne.

Un géant et un slalom nocturnes sont au programme de cette étape tyrolienne de Coupe du monde réputée pour son ambiance folle et ses hordes de spectateurs au pied des pistes.

- Odermatt impérial en géant -

Déçu après ses défaites sur la Streif (3e et 2e des descentes de Kitzbühel) alors qu'il avait fait de cette course mythique son principal objectif de la saison, Marco Odermatt a l'occasion de se consoler et de s'échapper encore plus en tête du classement général de la Coupe du monde à Schladming, lui qui possède déjà à la mi-saison quasiment deux fois plus de points (1156) que son dauphin Cyprien Sarrazin (660).

Le Suisse Marco Odermatt, deuxième de la descente de Kitzbühel, samedi en Autriche

Le Suisse Marco Odermatt, deuxième de la descente de Kitzbühel, samedi en Autriche

GEORG HOCHMUTH - APA/AFP

En géant, la présence du génie suisse du ski laisse peu de place à la concurrence, surtout depuis les blessures de l'Autrichien Marco Schwarz, du Norvégien Aleksander Aamodt Kilde et -dans une moindre mesure- du Français Alexis Pinturault.

"Odi", double vainqueur du gros globe, ne s'est pas incliné dans la spécialité depuis près d'un an et relègue souvent la concurrence à plus d'une seconde. Il peut enchaîner mardi soir un huitième succès consécutif dans sa discipline favorite, qu'il domine sans merci depuis trois ans.

Le Suisse n'a jamais enfilé de dossard à Schladming, qui ne propose un géant que depuis l'an passé. Et en 2023, il n'avait finalement pas pris le départ, préférant se reposer après un coup reçu au genou quelques jours auparavant à Kitzbühel.

- Clément Noël pour un bis repetita ? -

En slalom, le Français Clément Noël avait été le plus rapide l'année dernière à Schladming, offrant par la même occasion à la France son unique victoire de la saison en Coupe du monde.

Cet hiver, le skieur de Val d'Isère n'a pas cette pression. Le compteur des Bleus a été débloqué fin décembre par Sarrazin à Bormio (Italie) et ne cesse depuis de s'affoler puisque le skieur des Hautes-Alpes a depuis gagné à Wengen et a ensuite réalisé un exceptionnel doublé à Kitzbühel.

"Je ne peux qu'être heureux pour lui", a réagi dimanche Clément Noël. "On va essayer de montrer à la vitesse que le slalom est là."

Le slalom français n'a pas gagné depuis Schladming en 2023. Et cette saison, le champion olympique de la spécialité a enchaîné des résultats irréguliers, parfois proches de la victoire comme à Madonna (2e) ou du podium (4e à Wengen), mais parfois hors du coup en raison de grosses fautes comme à Adelboden ou à Kitzbühel.

Le Français Steven Amiez, après la deuxième manche du slalom de Kitzbühel samedi en Autriche

Le Français Steven Amiez, après la deuxième manche du slalom de Kitzbühel samedi en Autriche

GEORG HOCHMUTH - APA/AFP

"Tout ne s'imbrique pas comme il faut, je n'arrive pas à avoir l'état d'esprit pleinement dans le juste", analysait-il dimanche après sa déconvenue à "Kitz" (sortie de piste en seconde manche). "Parfois j'en mets un peu trop, parfois j'en mets pas assez, parfois je me précipite un peu... Il manque pas grand chose mais finalement ça manque quand même."

Derrière lui, il assure faire confiance à la "nouvelle génération" de slalomeurs français qui performe depuis peu en Coupe du monde, avec notamment Steven Amiez (6e à Kitzbühel), Paco Rassat (12e) ou encore Léo Anguenot.

Discipline la plus indécise du ski alpin depuis la retraite en 2019 de la légende autrichienne Marcel Hirscher, le slalom est quand même dominé cette saison par l'Autrichien Manuel Feller (trois victoires en cinq courses), devant l'Allemand Linus Strasser et le Norvégien Atle Lie McGrath.

Programme de la Coupe du monde de ski alpin à Schladming:

Mardi 23 janvier : slalom géant (1re manche 17H45, 2e manche 20H45)

Mercredi 24 janvier : slalom (1re manche 17H45, 2e manche 20H45)

Par Valentine GRAVELEAU / Schladming (Autriche) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
20H
19H
18H
17H
16H
15H
14H
13H
12H
11H
10H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/