Ski alpin: Kilde, toutes griffes dehors sur la descente de Beaver Creek, répond à Odermatt

Le duel continue: Aleksander Aamodt Kilde a remporté samedi la descente de Beaver Creek (Colorado), comptant pour la Coupe du monde, en devançant d'un souffle son rival Marco Odermatt qui partage les victoires avec lui en ce début de saison.

Sean M. Haffey - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

Le duel continue: Aleksander Aamodt Kilde a remporté samedi la descente de Beaver Creek (Colorado), comptant pour la Coupe du monde, en devançant d'un souffle son rival Marco Odermatt qui partage les victoires avec lui en ce début de saison.

Cet hiver, en ski alpin chez les hommes, il y a Kilde, Odermatt et les autres pour faire de la figuration.

Le Norvégien de trente ans, tenant du titre du petit globe de cristal de la spécialité, déjà vainqueur de la première descente de la saison la semaine passée à Lake Louise (Canada), a devancé, de seulement six centièmes, le détenteur du gros globe et champion olympique du slalom géant à Pékin, en février.

"La semaine a été difficile. J'ai attrapé la grippe à Lake Louise. Cela m'a frappé très fort. J'ai skié avec des vêtements anti-transpiration. Je me sentais beaucoup mieux hier et c'était fantastique. Aujourd'hui, j'avais assez de force pour les deux minutes dont j'avais besoin", a commenté le vainqueur.

"C'est un peu triste quand ça se joue à six centièmes et que vous savez où les chercher, mais c'est le ski de compétition. Je suis vraiment heureux de ma deuxième place", a déclaré Odermatt, 25 ans, qui finit à cette place pour la cinquième fois en descente, spécialité qui lui échappe encore en Coupe du monde.

- 60 points d'écart -

À l'image de cette course, l'écart demeure actuellement très serré entre les deux skieurs puisque, après quatre épreuves, ils comptent désormais deux victoires chacun.

Le Suisse Marc Odermatt lors de la descente de Beaver Creek dans le Colorado, le 3 décembre 2022

Le Suisse Marc Odermatt lors de la descente de Beaver Creek dans le Colorado, le 3 décembre 2022

TOM PENNINGTON - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

Odermatt s'est en effet imposé dans le géant de Solden (Suède) en ouverture de la saison en octobre, puis dans le super-G de Lake Louise le week-end dernier, où Kilde avait fini deuxième.

Et c'est grâce à sa troisième place dans la descente remportée par le Norvégien, la semaine passée dans l'Alberta, que le Suisse demeure en tête du classement général avec 340 points contre 280.

Derrière cet inévitable duo, le Canadien James Crawford a complété le podium, à 79 centièmes du vainqueur. Les Autrichiens Matthias Mayer, triple champion olympique, et Vincent Kriechmayr, double champion du monde, se sont respectivement classé quatrième et cinquième.

Au lendemain de l'annulation de la première descente, en raison du vent, c'est donc Kilde, vainqueur pour la quinzième fois en Coupe du monde, qui a fait office d'oiseau de proie sur la "Birds of prey", fortement balayée par Éole à son sommet, un peu moins dans sa seconde partie jusqu'à l'arrivée, les conditions empirant néanmoins pour les trente derniers descendeurs.

Une piste qui lui réussit décidément très bien puisqu'il y avait remporté la descente et un super-G l'an passé, laissant à... Odermatt le second. Preuve que leur rivalité n'est pas naissante mais bien persistante, avec un cinquième duel prévu dimanche, en super-G, pour clore ce week-end dans le Colorado.

AFP / Beaver Creek (Etats-Unis) (AFP) / © 2022 AFP