Ski alpin: Kilde frappe en premier à Lake Louise

Le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde, tenant du petit globe de la spécialité, a remporté la descente de Coupe du monde de Lake Louise (Canada) samedi et dominé le prodige suisse Marco Odermatt.

Malcolm Carmichael - AFP

Le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde, tenant du petit globe de la spécialité, a remporté la descente de Coupe du monde de Lake Louise (Canada) samedi et dominé le prodige suisse Marco Odermatt.

À l'issue d'une course très serrée, Kilde a devancé l'Autrichien Daniel Hemetsberger de six centièmes et Odermatt de dix centièmes.

Meilleur Français, le vice-champion olympique Johan Clarey a pris la cinquième place à 88 centièmes.

"Je suis content de ma course même si j'ai fait quelques fautes. Les conditions étaient bonnes pour moi, malgré un peu de vent, a commenté le Français. Commencer la saison par une belle course comme ça me met en confiance pour la suite."

En vitesse, le duel Odermatt/Kilde s'annonce explosif cette saison, et c'est le Norvégien, vainqueur du gros globe de cristal en 2020, qui a remporté la première manche.

Après les annulations des descentes de Zermatt/Cervinia en novembre puis le report de la descente à Lake Louise d'une journée à cause du brouillard, les deux champions ont enfin pu s'expliquer en vitesse, alors qu'Odermatt avait remporté le géant d'ouverture à Sölden (Autriche) fin octobre.

Vainqueur du gros globe de cristal au printemps et N°1 mondial incontesté du moment grâce à sa polyvalence (descente, super-G, géant), Odermatt, également champion olympique du géant, a réussi une descente superbe samedi. Parti après Kilde, il était en tête presque tout au long de la course avant de pécher dans le dernier secteur, de pure glisse, plus favorable aux gros gabarits.

Le génie du ski, âgé de 25 ans, devra donc encore patienter avant de signer une première victoire en descente, où il a toutefois réussi un cinquième podium.

Une nouvelle fois, Kilde a eu le dernier mot, remportant une 14e victoire sur le circuit, la septième en descente, alors qu'il est en pleine confiance depuis trois ans.

Hemetsberger a lui réussi le deuxième podium de sa carrière, à 31 ans, après sa troisième place surprenante à Kitzbühel en janvier.

Le Français Johan Clarey lors de la descente de Lake Louise, au Canada, épreuve de la coupe du monde de ski alpin, le 26 novembre 2022

Le Français Johan Clarey lors de la descente de Lake Louise, au Canada, épreuve de la coupe du monde de ski alpin, le 26 novembre 2022

Malcolm Carmichael - AFP

Odermatt reste en tête du classement général après deux courses. Il a de nouveau rendez-vous avec Kilde dimanche pour un super-G.

Côté Français, derrière Clarey, Mathieu Bailet a pris la 15e place, Maxence Muzaton la 23e place et Adrien Théaux, un an après avoir subi plusieurs fractures (coude gauche, tibia droit, cheville droite), la 29e place.

AFP / Lake Louise (Canada) (AFP) / © 2022 AFP