single.php

Ski alpin: Gut-Behrami fait coup double à Cortina, Miradoli lance les Bleues

La Suissesse Lara Gut-Behrami a pris les commandes de la Coupe du monde de super-G grâce à sa victoire dimanche à Cortina d'Ampezzo (Italie) où Romane Miradoli, 3e, a offert son premier podium de l'hiver à l'équipe de France féminine de ski alpin.

Tiziana FABI - AFP

La Suissesse Lara Gut-Behrami a pris les commandes de la Coupe du monde de super-G grâce à sa victoire dimanche à Cortina d'Ampezzo (Italie) où Romane Miradoli, 3e, a offert son premier podium de l'hiver à l'équipe de France féminine de ski alpin.

Gut-Behrami, championne olympique 2022 de la spécialité et lauréate de la Coupe du monde 2015-16, a décroché sa 41e victoire en Coupe du monde, devant l'Autrichienne Stephanie Venier, 2e à 21/100e, et Miradoli, 3e à 41/100e.

La skieuse de Flaine (Haute-Savoie) est montée pour la troisième fois de sa carrière sur le podium d'une épreuve du circuit mondial, quatrième fois en incluant un parallèle par équipes.

La Française Romane Miradoli durant le super-G de Cortina d'Ampezzo le 28 janvier 2024

La Française Romane Miradoli durant le super-G de Cortina d'Ampezzo le 28 janvier 2024

Tiziana FABI - AFP

Victime d'une rupture des ligaments croisés du genou gauche en mars dernier à Kvitfjell (Norvège), Miradoli, 29 ans, avait fait son retour en compétition en décembre.

A Cortina, sur une piste qui a piégé de nombreuses skieuses, dont certaines se sont gravement blessées, elle avait terminé vendredi 33e de la première descente, 10e le lendemain.

"La semaine qu'on a passée n'était pas vraiment facile, avec toutes les émotions qu'on a connues. J'ai failli ne pas prendre le départ de la première descente vendredi avec toutes les chutes et les abandons, ce n'était pas évident", a-t-elle reconnu.

Dimanche, pas moins de treize skieuses ont été contraintes à l'abandon, dont la Canadienne Valérie Grenier, 3e de la première descente vendredi, qui est partie à la faute après avoir pris de plein fouet une porte dans la portion finale de la piste.

La Fédération canadienne a indiqué qu'elle était blessée à une épaule ce "qui devrait nécessiter une intervention chirurgicale": "Plus d'informations seront fournies lorsqu'elle aura subi un examen plus poussé dans les prochains jours", a-t-elle ajouté.

- "Arriver en bas" -

La Suissesse Lara Gut-Behrami, au centre, entourée de l'Autrichienne Stephanie Venier, 2e, et de la Française Romane Miradoli, 3e, sur le podium du super-G de Cortina d'Ampezzo le 28 janvier 2024

La Suissesse Lara Gut-Behrami, au centre, entourée de l'Autrichienne Stephanie Venier, 2e, et de la Française Romane Miradoli, 3e, sur le podium du super-G de Cortina d'Ampezzo le 28 janvier 2024

Tiziana FABI - AFP

"Quand on revient de blessure, ce n'est jamais facile, j'ai réussi à me remobiliser et je suis très contente de mon ski aujourd'hui", a souligné Miradoli qui s'est replacée à la 11e place de la Coupe du monde de super-G.

Laura Gauché, 4e de la deuxième descente samedi, a terminé 11e dimanche.

Gut-Behrami qui a signé sa 4e victoire de l'hiver, a reconnu que le contexte de cette étape italienne l'avait incitée à la prudence.

"Le but n'était pas de skier pour la victoire, mais d'arriver en bas", a assuré la Suissesse, dont les coéquipières Corinne Suter et Joana Hählen se sont blessées gravement à un genou (déchirure du ligament croisé antérieur) sur la piste des prochains Jeux olympiques d'hiver.

Grâce à ce succès, elle a délogé de la première place de la Coupe du monde de la spécialité l'Autrichienne Cornelia Hütter, qui n'a pas rallié l'arrivée.

La Tessinoise a aussi fait une belle opération au classement général avec ses 2e et 5e places en descente et cette victoire dimanche.

Elle s'est emparée de la 2e place au classement général de la Coupe du monde qu'elle a déjà remporté en 2015-16, et ne compte plus que 195 points de retard sur Mikaela Shiffrin.

L'Américaine n'a elle marqué aucun point dans les Dolomites après sa chute dans la première descente vendredi où elle s'est blessée, sans gravité, au genou gauche, ce qui la privera également du slalom géant de Kronplatz (Italie) mardi.

Les Italiennes Sofia Goggia, 5e dimanche, et Federica Brignone, 9e, n'ont pas autant brillé qu'elles espéraient à domicile, avec deux podiums pour "Turbo Goggia" dans les deux descentes (3e) de vendredi et samedi.

AFP / Cortina d'Ampezzo (Italie) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
16H
14H
13H
12H
11H
09H
08H
07H
04H
01H
23H
Revenir
au direct

À Suivre
/