single.php

Ski alpin: grosse chute d'Aleksander Aamodt Kilde lors de la descente de Wengen

Le skieur norvégien Aleksander Aamodt Kilde, N.2 mondial des deux derniers hivers, a lourdement chuté samedi lors de la longue descente de Coupe du monde à Wengen en Suisse.

Marco BERTORELLO - AFP

Le skieur norvégien Aleksander Aamodt Kilde, N.2 mondial des deux derniers hivers, a lourdement chuté samedi lors de la longue descente de Coupe du monde à Wengen en Suisse.

Double vainqueur dans la station suisse l'année dernière, Kilde a chuté après plus de deux minutes d'effort sur la fin de la descente avant de terminer dans les filets.

Les images retransmises par les télévisions montraient le Norvégien en train de crier de douleur tandis que des secouristes lui posaient un garrot au niveau du genou droit. La course a été interrompue plusieurs dizaines de minutes le temps qu'un hélicoptère évacue le skieur.

Vainqueur du gros globe de cristal en 2020, Kilde avait terminé 3e de la première descente à Wengen jeudi et 3e du super-G vendredi mais sa chute du jour risque de lui coûter la fin de la saison.

Les skieurs spécialistes de la vitesse enchaînent les journées à grosses intensité depuis mardi: après deux jours d'entraînements en descente, ils se sont alignés jeudi sur une descente au format "sprint" puis sur un super-G vendredi et concluent leur semaine avec la longue descente de Wengen sur l'exigeante piste du Lauberhorn.

Evacuation par hélicoptère du skieur norvégien leksander Aamodt Kilde après sa chute lors de la descente de Wengen, le 13 janvier 2024

Evacuation par hélicoptère du skieur norvégien leksander Aamodt Kilde après sa chute lors de la descente de Wengen, le 13 janvier 2024

Marco BERTORELLO - AFP

"Trois jours de course ici, finir par la plus longue (des descentes), c'est trop, beaucoup trop", a réagi en zone mixte le Français Cyprien Sarrazin, 2e jeudi et vainqueur du super-G vendredi.

"Quand on voit Kilde qui est le plus costaud de nous tous s'écraser comme ça, c'est pas normal", a-t-il ajouté.

Le Norvégien n'est pas le premier du week-end à chuter lourdement. Jeudi, le Suisse Marco Kohler s'est gravement blessé au genou droit. Vendredi, c'est le Français Alexis Pinturault qui a chuté après un saut sur le super-G. Tous les deux manqueront le reste de la saison.

Après leur grosse semaine à Wengen, les spécialistes de la vitesse enchaînent dès la semaine prochaine sur la mythique Streif de Kitzbuhel en Autriche avec deux nouvelles descentes au programme.

AFP / Wengen (Suisse) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
21H
20H
17H
14H
11H
10H
09H
08H
Revenir
au direct

À Suivre
/