Ski alpin: Goggia reine de la vitesse à Lake Louise

Un retour canon: presque onze mois après une sérieuse blessure au genou droit, Sofia Goggia a réalisé un rare triplé à Lake Louise, en s'adjugeant dimanche le super-G après les deux descentes, comptant pour la Coupe du monde de ski alpin.

Patrick T. FALLON - AFP

Un retour canon: presque onze mois après une sérieuse blessure au genou droit, Sofia Goggia a réalisé un rare triplé à Lake Louise, en s'adjugeant dimanche le super-G après les deux descentes, comptant pour la Coupe du monde de ski alpin.

A deux mois des Jeux d'hiver de Pékin, où elle défendra son titre olympique de descente, l'Italienne a encore prouvé qu'elle était bien la meilleure spécialiste de vitesse actuellement. Dans l'Alberta, elle a fait un carton plein comme seule l'Américaine Lindsey Vonn avait su le faire auparavant, à trois reprises en 2012, 2015 et 2016.

"Des trois victoires remportées ces trois derniers jours, c'est la plus belle. Parce que la saison dernière, lorsque je gagnais la descente, je n'y parvenais pas en super-G. Je n'arrivais pas à trouver le moyen de passer de l'un à l'autre avec la même réussite", a commenté Goggia.

"Aujourd'hui, j'ai prouvé que je pouvais y arriver, je suis super heureuse et super contente. C'est ma plus grande victoire. 300 points en trois jours, comment faire plus ?", a-t-elle encore résumé.

L'Italienne Sofia Goggia, lors de sa victoire dans le super-G de Lake Louise, comptant pour la Coupe du monde de ski alpin, le 5 décembre 2021 à Alberta (Canada)

L'Italienne Sofia Goggia, lors de sa victoire dans le super-G de Lake Louise, comptant pour la Coupe du monde de ski alpin, le 5 décembre 2021 à Alberta (Canada)

Patrick T. FALLON - AFP

Si elle a survolé les deux premières courses vendredi et samedi, Goggia s'est cette fois arrachée pour devancer la Suissesse Lara Gut-Behrami, détentrice du petit globe de cristal de la discipline, qui avait aussi remporté le gros globe de cristal en 2016, et a fini tout près à 11/100e.

L'Autrichienne Mirjam Puchner a complété le podium à 44/100e, devant sa compatriote Tamara Tipler (50/100e) et l'Italienne Federica Brignone (53/100e).

Mikaela Shiffrin, plutôt spécialiste des épreuves techniques, et qui était passée à côté des deux descentes du week-end en finissant 26 et 38e, a enfin montré un meilleur visage en prenant la 6e place, à 58/100e de la gagnante du jour.

- Schiffrin 6e -

L'Américaine Mikaela Shiffrin, lors  du super-G de Lake Louise, comptant pour la Coupe du monde de ski alpin, le 5 décembre 2021 à Alberta (Canada)

L'Américaine Mikaela Shiffrin, lors du super-G de Lake Louise, comptant pour la Coupe du monde de ski alpin, le 5 décembre 2021 à Alberta (Canada)

Patrick T. FALLON - AFP

Toujours leader au classement général avec 405 points devant la Slovaque Petra Vlhova (340 pts), elle attendra pour une 72e victoire en Coupe du monde.

Goggia, elle, fait un bond à la 3e place (315 pts), récompense d'un week-end parfait à Lake Louise, sa victoire dans le super-G, sa 14e en Coupe du monde, étant le fruit d'une énorme confiance accumulée au fil des deux premières descentes de la saison, sa spécialité, puisqu'elle en est à six consécutives, en comptant les quatre succès glanés entre le 19 décembre 2020 et le 23 janvier 2021.

Dix jours plus tard, son élan avait été brutalement stoppé par une blessure au genou droit, survenue en redescendant la piste de Garmisch (Allemagne) et qui l'avait ensuite privée de "ses" Mondiaux à Cortina d'Ampezzo en fin de saison dernière.

Désormais ce n'est plus qu'un lointain et mauvais souvenir pour Goggia, qui en la matière fait là encore aussi bien que Lindsey Vonn, lauréate de six descentes consécutives en 2009-10, avant de décrocher l'or olympique à Vancouver, et que Picabo Street qui a aussi réussi cette performance en 1995.

Skieuse au style spectaculaire, désignée porte-drapeau de l'Italie pour la cérémonie d'ouverture des JO de Pékin en février prochain, la Bergamasque sera sans nul doute une des favorites samedi et dimanche prochain à Saint-Moritz en Suisse, pour deux autres super-G au programme.

Du côté des Françaises, la mieux classée du jour est Tiffany Gauthier, 26e (à 1 sec 98/100e), juste devant Romane Miradoli (27e à 2 sec). Laura Gauche a fini 31e (à 2 sec 27/100e) et Camille Cerutti 33e (à 2 sec 44/100e).

AFP / Lake Louise (Canada) (AFP) / © 2021 AFP