single.php

Ski alpin: Feller maître du slalom à Wengen, Noël au pied du podium

Quatre courses, trois victoires: l'Autrichien Manuel Feller a fêté son dossard rouge de patron du slalom en s'offrant dimanche celui de Wengen, en Suisse, animé par la remontée fantastique du Français Clément Noël jusqu'à la quatrième place.

Marco BERTORELLO - AFP

Quatre courses, trois victoires: l'Autrichien Manuel Feller a fêté son dossard rouge de patron du slalom en s'offrant dimanche celui de Wengen, en Suisse, animé par la remontée fantastique du Français Clément Noël jusqu'à la quatrième place.

A 31 ans, l'exubérant Tyrolien produit "probablement le meilleur ski" de sa carrière, s'est-il réjoui après son cinquième succès en Coupe du monde, déjà le troisième cette saison entre les piquets serrés.

Comme dimanche dernier à Adelboden, dans une vallée voisine, Feller s'est placé en embuscade en première manche, avec le troisième chrono, avant de briller dans la seconde pour supplanter un duo norvégien, Atle Lie McGrath à 10/100e et Henrik Kristoffersen à 21/100e.

"Merci de m'avoir poussé. J'ai dû me donner à fond", a confié le technicien autrichien, accompagné dans le Top 10 par deux compatriotes, Michael Matt (7e) et Fabio Gstrein (8e).

L'Autrichien Manuel Felller, vainqueur du slalom de Wengen, le 14 janvier 2024

L'Autrichien Manuel Felller, vainqueur du slalom de Wengen, le 14 janvier 2024

Marco BERTORELLO - AFP

Manuel Feller a aussi su résister au retour en trombe du champion olympique, Clément Noël, meilleur temps de la seconde manche après n'avoir signé que le 12e chrono de la première, faute de "fluidité" et de "vitesse aux endroits stratégiques".

- "Une vague de confiance" -

En finissant au quatrième rang, à 44/100e de Feller, le double vainqueur de Wengen (2019 et 2020) échoue à 23/100e du podium mais se relance après sa déconvenue d'Adelboden, lorsqu'il était sorti dans le haut de la première manche.

"Ce n'est pas parfait, je pense que je peux skier un peu plus calme, mais c'est une super deuxième manche et ça fait plaisir de mettre ça en place", a commenté le Vosgien installé à Val d'Isère, l'esprit déjà tourné vers les prochains slaloms de Kitzbühel puis Schladming en Autriche, "peut-être les deux plus belles courses de l'année".

Discipline la plus indécise du ski alpin depuis la retraite en 2019 de la légende autrichienne Marcel Hirscher, le slalom s'est pour l'heure trouvé un nouveau patron, le quatrième en quatre saisons, avec un Feller solidement installé aux commandes devant McGrath.

L'Autrichien "est sur une belle dynamique, une vague de confiance" après avoir "techniquement amélioré plein de choses", analyse Noël. "Mais aujourd'hui c'est serré et j'espère qu'on pourra aller le chercher. Je n'en doute pas".

Le podium du slalom de Wengen (Suisse): le vainqueur autrichien Manuel Feller (c) entouré des Norvégiens Atle Lie McGrath (g) et Henrik Kristoffersen

Le podium du slalom de Wengen (Suisse): le vainqueur autrichien Manuel Feller (c) entouré des Norvégiens Atle Lie McGrath (g) et Henrik Kristoffersen

Marco BERTORELLO - AFP

Au classement général, Feller en profite pour dépasser son compatriote Vincent Kriechmayr et prendre le 5e rang, s'invitant parmi les spécialistes de la vitesse qui ne disputaient pas le slalom de dimanche.

Il reste cependant loin de menacer la suprématie du génie suisse Marco Odermatt, qui ne s'aligne pas entre les piquets serrés mais gagne à la fois en descente, super-G et géant, et a déjà amassé le double des points de ses poursuivants immédiats.

Parmi les autres Tricolores qualifiés en seconde manche, Steven Amiez a pris la 11e place à 1 sec 48 de Feller, égalant sa performance d'Adelboden la semaine dernière, et Paco Rassat la 22e à 2 sec 34.

La Coupe du monde masculine de ski alpin se poursuit à partir de jeudi à Kitzbühel. Deux descentes et un slalom sont au programme.

AFP / Wengen (Suisse) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
19H
18H
17H
16H
15H
Revenir
au direct

À Suivre
/