Ski alpin: encore une descente irrésistible pour Goggia à Lake Louise

Déjà supersonique la veille, Sofia Goggia a encore survolé la seconde descente de Lake Louise samedi, sa deuxième victoire d'affilée en Coupe du monde, démontrant qu'elle est redevenue la reine de la vitesse, presque onze mois après une blessure au genou droit.

Patrick T. FALLON - AFP

Déjà supersonique la veille, Sofia Goggia a encore survolé la seconde descente de Lake Louise samedi, sa deuxième victoire d'affilée en Coupe du monde, démontrant qu'elle est redevenue la reine de la vitesse, presque onze mois après une blessure au genou droit.

A deux mois des Jeux d'hiver de Pékin, l'Italienne démontre qu'il faudra à ses concurrentes être très, très fortes pour la priver d'un doublé olympique, quatre ans après son sacre à PyeongChang.

Détentrice du petit globe de cristal de la discipline, après l'avoir une première fois remporté en 2018, la skieuse de 29 ans a comme vendredi devancé l'Américaine Breezy Johnson, reléguée à 84/100e.

La Suissesse Corinne Suter a complété le podium à 98/100e.

Sous un soleil éclatant, Goggia avait créé d'énormes écarts la veille, sa dauphine Johnson pointant à 1 sec 47/100e. Cette fois, elle a un peu moins écrasé ses rivales, mais sous un ciel gris chargé et une neige tombante, cela s'explique aisément.

L'Italienne Sofia Goggia, lors de la descente de Lake Louise, le 4 décembre 2021

L'Italienne Sofia Goggia, lors de la descente de Lake Louise, le 4 décembre 2021

Patrick T. FALLON - AFP

"Aujourd'hui, la météo était vraiment différente de celle d'hier. Je savais qu'avec l'écart avec lequel j'avais gagné (vendredi), j'aurais pu skier sans pousser à 100%, donc je l'ai fait. Et j'ai fait un run vraiment solide, parce qu'on ne peut pas jauger le tracé comme quand il y a du soleil", a-t-elle expliqué.

Victorieuse pour la 10e fois en descente (la 13e fois en Coupe du monde), la skieuse de Bergame a dit vivre "vraiment un jour de joie car j'ai remporté ma deuxième victoire d'affilée ici (dans l'Alberta où elle ne s'était jamais imposée jusqu'à vendredi), qui est aussi ma sixième consécutive" en comptant les quatre succès glanés entre le 19 décembre 2020 et le 23 janvier 2021.

- Shiffrin -

Dix jours plus tard, son élan fut brutalement stoppé par une blessure au genou droit, survenue en redescendant la piste de Garmisch (Allemagne) et qui l'a ensuite privée de "ses" Mondiaux à Cortina d'Ampezzo en fin de saison dernière.

Désormais ce n'est plus qu'un mauvais souvenir pour Goggia, qui fait aussi bien que Lindsey Vonn, elle aussi lauréate de six descentes consécutives en 2009-10 avant de décrocher l'or olympique à Vancouver et que Picabo Street qui a aussi réussi cette performance en 1995.

La plus longue série victorieuse dans la discipline reste propriété de l'Autrichienne Annemarie Moser-Pröll, qui s'était imposée onze fois d'affilée. Huit fois lors de la Coupe du monde 1972-73, plus les trois premières course de la saison suivante.

Skieuse au style spectaculaire, désignée porte-drapeau de l'Italie pour la cérémonie d'ouverture des JO de Pékin en février prochain, Goggia apparaît en mesure de réussir un triplé dimanche à Lake Louise, lors du super-G concluant le week-end dans l'Alberta.

L'Américaine Mikaela Shiffrin, lors de la descente de Lake Louise, le 3 décembre 2021

L'Américaine Mikaela Shiffrin, lors de la descente de Lake Louise, le 3 décembre 2021

Patrick T. FALLON - AFP

Un rendez-vous pour lequel Mikaela Shiffrin devra montrer un tout autre visage, après sa 38e place, à 3 sec 44/100e de la gagnante du jour. Douze rang plus bas encore que lors de la première descente de vendredi

Plutôt spécialiste des épreuves techniques, l'Américaine aux 71 victoires record en Coupes du monde, demeure toujours leader au général (365 pts), devant la Slovaque Petra Vlhova (340 pts) et Goggia (215 pts).

Du côté des Françaises, Romane Miradoli a confirmé son retour encourageant, déjà entrevu la veille (19e), un an après sa rupture d'un ligament croisé du genou gauche, en se classant cette fois 13e, à 2 sec 13/100e de Goggia.

Laura Gauche s'est classée 24e, Camille Cerutti 29e, Tiffany Gauthier 40e.

AFP / Lake Louise (Canada) (AFP) / © 2021 AFP