Roland-Garros: Gasquet, pas perturbé par les interruptions, valide son billet pour le 2e tour

Richard Gasquet, dont le match avait été interrompu lundi soir en raison de la pluie, a poursuivi mardi sur son bel élan de la veille face au Sud-Africain Lloyd Harris (39e) pour se qualifier facilement pour le deuxième tour, 6-1, 6-3, 6-4.

Christophe ARCHAMBAULT - AFP

Richard Gasquet, dont le match avait été interrompu lundi soir en raison de la pluie, a poursuivi mardi sur son bel élan de la veille face au Sud-Africain Lloyd Harris (39e) pour se qualifier facilement pour le deuxième tour, 6-1, 6-3, 6-4.

Lundi soir, la partie entre les deux hommes, déjà perturbée à plusieurs reprises par les intempéries, avait été finalement été suspendue jusqu'au lendemain, alors que le Français de 35 ans menait 6-1, 5-2.

Mardi, le Biterrois, demi-finaliste la semaine dernière à Genève après avoir notamment battu le N.2 mondial Daniil Medevedev, a poursuivi solidement sur sa lancée, remportant rapidement les deux points qui lui manquaient pour s'adjuger le deuxième set avant de faire le break d'entrée dans le troisième. Il a ensuite géré tranquillement son avance pour remporter le match après moins de 45 minutes passées sur le court aujourd'hui, pour une partie qui aura duré en tout moins de deux heures.

"C'était important de remporter ce deuxième set, ça me donne confiance pour la suite", a souligné juste après sa victoire le Français, 70e mondial, qui participe à son 19e Roland-Garros.

"J'essaie de jouer le plus possible. C'est fabuleux de pouvoir tenir encore. J'espère pouvoir continuer à le faire pour aller plus loin dans le tournoi", a-t-il conclu.

Mercredi, Gasquet rencontrera au deuxième tour l'Américain Sebastian Korda (30e), victorieux face à John Millman (91e), 6-1, 7-5, 7-6 (8/6).

"C'est la nouvelle génération, il fera partie des 10 meilleurs mondiaux assez vite et il pourrait gagner des Grand Chelem sous peu. C'est un gros joueur, beaucoup de talent, donc ça va un match difficile. Mais il n'y a rien à perdre, j'ai à coeur de bien faire, donc je vais donner mon maximum pour essayer de gagner ce match", a déclaré le Biterrois en conférence de presse.

Son compatriote Arthur Rinderknech, qui lui aussi a dû disputer son match sur deux jours, ne verra en revanche pas le 2e tour, battu mardi par le Kazakh Alexander Bublik, 6-2, 6-4, 6-4.

Déjà mené 6-2, 4-2 lundi soir, le Français, 68e mondial, dont la préparation sur terre a été tronquée par une blessure résurgente au poignet droit, n'a pas réussi à retourner la tendance mardi.

AFP / Paris (AFP) / © 2022 AFP