single.php

Open d'Australie: Medvedev en demi-finales en bataillant cinq sets contre Hurkacz

Le N.3 mondial Daniil Medvedev est encore allé au bout de lui-même, mercredi, pour rallier les demi-finales de l'Open d'Australie, en écartant le 9e mondial Hubert Hurkacz 7-6 (7/4), 2-6, 6-3, 5-7, 6-4, en tout juste moins de quatre heures.

Anthony WALLACE - AFP

Le N.3 mondial Daniil Medvedev est encore allé au bout de lui-même, mercredi, pour rallier les demi-finales de l'Open d'Australie, en écartant le 9e mondial Hubert Hurkacz 7-6 (7/4), 2-6, 6-3, 5-7, 6-4, en tout juste moins de quatre heures.

Medvedev, déjà double finaliste à Melbourne (2021 et 2022), y disputera sa troisième demi-finale vendredi, au total sa huitième en Grand Chelem. Le Russe de 27 ans y affrontera soit le N.2 mondial Carlos Alcaraz, soit le N.6 Alexander Zverev, opposés dans la soirée à Melbourne.

L'affiche de l'autre demi-finale du tableau masculin est connue depuis la veille: elle opposera le N.1 mondial Novak Djokovic, en quête d'un 25e sacre inédit en Grand Chelem et d'un onzième à l'Open d'Australie, au N.4 mondial Jannik Sinner.

Le joueur de tennis russe Daniil Medvedev lors de sa victoire contre le Polonais Hubert Hurkacz en quart de finale de l'Open d'Australie à Melbourne le 24 janvier 2024

Le joueur de tennis russe Daniil Medvedev lors de sa victoire contre le Polonais Hubert Hurkacz en quart de finale de l'Open d'Australie à Melbourne le 24 janvier 2024

Lillian SUWANRUMPHA - AFP

C'est la deuxième fois de la quinzaine australienne que Medvedev, qui jouait son centième match en tournoi Majeur, s'en sort en cinq sets.

Contre Hurkacz, il a pourtant compté un break d'avance dans le quatrième set (4-2), mais le Polonais est parvenu à revenir pour retarder l'échéance.

Le joueur de tennis russe Daniil Medvedev en train d'écrire "Just want to sleep now" ("Je veux juste dormir maintenant") sur une caméra après sa victoire contre le Polonais Hubert Hurkacz en quart de finale de l'Open d'Australie à Melbourne le 24 janvier 2024

Lillian SUWANRUMPHA - AFP

"Là, tout de suite, je suis détruit", a lâché Medvedev après sa victoire, expliquant avoir "perdu sa concentration dans le quatrième set".

"Jusque là, ça va au début des matches, et c'est ce qui compte, après il faut essayer de gagner, et si on est mort à la fin, ce n'est pas grave parce qu'on a un jour de repos ensuite", a-t-il déclaré en conférence de presse.

Au deuxième tour, l'ex-N.1 mondial et lauréat de l'US Open 2021 s'en était sorti de justesse, après avoir été mené deux sets à zéro par le Finlandais Emil Ruusuvuori (53e), finalement renversé 3-6, 6-7 (1/7), 6-4, 7-6 (7/1), 6-0.

Le match s'était alors terminé à 3h40 du matin. Le Russe abordera sa demi-finale en ayant déjà passé 16h18 sur les courts depuis le début du tournoi.

"Parfois, je vois des joueurs comme Hubi (Hubert Hurkacz, NDLR) qui jouent des matches en cinq sets, gagnent 7-6 dans le cinquième et je les vois être bien dans les vestiaires", a souligné Medvedev.

"Je me dis, +waouw+, c'est peut-être une question de métabolisme, que c'est génétique, je n'en sais vraiment rien. Je sais juste que je suis fatigué", a-t-il poursuivi.

Un état physique confirmé par le mot laissé par Medvedev sur la caméra: au feutre, le N.3 mondial a écrit "Just want to sleep now", "je veux juste dormir maintenant".

AFP / Melbourne (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
09H
08H
07H
04H
01H
23H
22H
21H
20H
19H
17H
15H
Revenir
au direct

À Suivre
/