single.php

Open d'Australie: Gasquet résiste un set, puis Alcaraz le souffle

Dans un choc de générations du premier tour de l'Open d'Australie, Richard Gasquet a tenu tête le temps d'un set au N.2 mondial Carlos Alcaraz, avant de s'éteindre et de s'incliner 7-6 (7/5), 6-1, 6-2 mardi soir.

Martin KEEP - AFP

Dans un choc de générations du premier tour de l'Open d'Australie, Richard Gasquet a tenu tête le temps d'un set au N.2 mondial Carlos Alcaraz, avant de s'éteindre et de s'incliner 7-6 (7/5), 6-1, 6-2 mardi soir.

On vous pose le décor : Gasquet jouait déjà l'Open d'Australie, en 2003, quand Alcaraz n'était pas encore né.

Cela n'a pas empêché le Français de 37 ans, éjecté du top 100 (131e) pour la première fois depuis près de 19 ans (2005), d'opposer une flamboyante résistance à l'Espagnol de 20 ans le temps du premier set qui s'est étiré pendant 72 minutes. Essentiellement à coups d'éclatants revers long de ligne, sa marque de fabrique.

Dans cette première manche, Gasquet a tenu bon face aux neuf balles de break qu'Alcaraz s'est procurées avant le jeu décisif. Il s'est même rapproché à deux points du premier set, à 6-5, puis a mené 4 points à 3 dans le tie-break. Mais "Carlitos" a eu le dernier mot. Et Gasquet s'est irrémédiablement éteint.

L'Espagnol Carlos Alcaraz envoie une balle dans les airs après sa victoire contre le Français Richard Gasquet au premier tour de l'Open d'Australie le 16 janvier 2024 à Melbourne

L'Espagnol Carlos Alcaraz envoie une balle dans les airs après sa victoire contre le Français Richard Gasquet au premier tour de l'Open d'Australie le 16 janvier 2024 à Melbourne

Martin KEEP - AFP

Les deux derniers sets ont duré moins longtemps que le premier à lui seul : Alcaraz, qui jouait son tout premier match en 2024, s'est imposé en 2h22 min.

"Continue de nous faire rêver, Richard", a exhorté depuis les tribunes de la Rod Laver Arena un supporter français. Le reverra-t-on à Melbourne ?

Au deuxième tour, Alcaraz affrontera l'Italien Lorenzo Sonego (46e), tombeur du Britannique Daniel Evans (38e) 4-6, 7-6 (10/8), 6-2, 7-6 (7/4).

Le double lauréat en Grand Chelem (US Open 2022 et Wimbledon 2023), devenu le plus jeune N.1 mondial de l'histoire en 2022, avait manqué l'Open d'Australie l'an dernier, en raison d'une blessure musculaire à la jambe droite.

AFP / Melbourne (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
16H
14H
13H
12H
11H
09H
08H
07H
04H
01H
23H
Revenir
au direct

À Suivre
/