single.php

Open d'Australie: Garcia fait tourner court la rentrée d'Osaka

Courte rentrée pour Naomi Osaka: la Japonaise ex-N.1 mondiale, de retour en Grand Chelem six mois après avoir donné naissance à sa fille, a chuté dès le 1er tour à l'Open d'Australie face à la Française Caroline Garcia lundi soir.

WILLIAM WEST - AFP

Courte rentrée pour Naomi Osaka: la Japonaise ex-N.1 mondiale, de retour en Grand Chelem six mois après avoir donné naissance à sa fille, a chuté dès le 1er tour à l'Open d'Australie face à la Française Caroline Garcia lundi soir.

Daniil Medvedev, N.3 mondial, et Stefanos Tsitsipas, finaliste sortant, ont chacun laissé échapper un set avant d'entrer pour de bon dans la quinzaine australienne.

Le retour majeur d'Osaka n'aura en revanche duré que le temps d'un match dans la nuit de Melbourne.

Entrée veste dorée façon bomber et casque vissé sur les oreilles sur la Rod Laver Arena, elle l'a quittée après moins d'une heure et demie de jeu, dominée 6-4, 7-6 (7/2) par Garcia, pour son retour en Grand Chelem après quinze mois hors circuit.

"Bien sûr, il y a une voix dans ma tête qui me dit: +Qui es-tu pour imaginer revenir et te mettre immédiatement à gagner des matches ?+ Mais quelque part je m'attends toujours à avoir ma chance", a commenté après-coup Osaka, en se disant "assez zinzin pour penser que j'aurais pu gagner le tournoi".

"J'ai fait de mon mieux. Je réfléchissais un peu trop à savoir quoi faire. Je pense que ça viendra avec le temps. Mais pour l'instant, ça craint", a-t-elle ajouté, forcément un brin déçue.

- "Peur d'entrer sur le court" -

Le Grec Stefanos Titsipas, finaliste sortant, lors de sa victoire contre le Belge Zizou Bergs au premier tour de l'Open d'Australie de tennis, le 15 janvier 2024 à Melbourne

Le Grec Stefanos Titsipas, finaliste sortant, lors de sa victoire contre le Belge Zizou Bergs au premier tour de l'Open d'Australie de tennis, le 15 janvier 2024 à Melbourne

David GRAY - AFP

Avant sa grossesse, la Japonaise de 26 ans s'était quelque peu éloignée du tennis, pour le bien de sa santé mentale chancelante. La quadruple lauréate en Grand Chelem est revenue à la compétition début 2024 à Brisbane (Australie), où elle s'est inclinée à son deuxième match. L'Open d'Australie n'était que son deuxième tournoi.

Au moment du tirage au sort, "je me suis sentie un peu malchanceuse", a avoué de son côté Garcia, sans rien cacher non plus de ses tourments d'avant-match.

"Vous auriez dû me voir à 16h... Le fait de jouer Naomi au premier tour, une grande joueuse, qui fait son retour, jouer très tard, ça m'a submergée et j'avais peur d'entrer sur le court, a-t-elle raconté. J'ai laissé sortir mes émotions : ça veut dire que j'ai beaucoup pleuré. Et j'ai parlé avec mon équipe."

"C'est un match dont je me souviendrai", a assuré la 19e joueuse mondiale.

Si sa qualité de frappe, notamment au service, reste redoutable, Osaka a manqué de régularité à l'échange, de vivacité et de mobilité, pour inquiéter Garcia, qui ne lui a laissé aucune balle de break du match.

- Gauff expéditive -

La tension est néanmoins restée à son comble pour la Française. "J'étais tellement anxieuse, j'essayais juste de respirer", a-t-elle soufflé. Sa prochaine adversaire sera la Polonaise Magdalena Frech (69e).

Pour son premier match en 2024, Medvedev a tiré profit des crampes qui ont assailli le jeune qualifié français Terence Atmane, contraint à l'abandon en début de quatrième set.

"Une overdose de stress": voilà comment Atmane (144e) a expliqué sa défaillance physique, pour son premier match en Grand Chelem, alors qu'il rivalisait avec l'ex-N.1 mondial, finalement vainqueur 5-7, 6-2, 6-4, 1-0.

La N.4 mondiale Coco Gauff, lors de sa victoire contre la Slovaque Anna Karolina Schmiedlova, au premier tour de l'Open d'Australie de tennis, le 15 janvier 2024 à Melbourne

La N.4 mondiale Coco Gauff, lors de sa victoire contre la Slovaque Anna Karolina Schmiedlova, au premier tour de l'Open d'Australie de tennis, le 15 janvier 2024 à Melbourne

David GRAY - AFP

"Ce n'était pas les conditions les plus difficiles que j'ai connues. Je suis content d'avoir été le plus fort physiquement, ce n'était pas évident à un moment donné", a admis Medvedev.

Comme lui, Tsitsipas a connu un faux départ avant de se remettre sur les rails (5-7, 6-1, 6-1, 6-3) face au Belge Zizou Bergs (129e), repêché de dernière minute.

Lauréate de son premier titre majeur à l'US Open 2023, Coco Gauff (N.4) a remis avec succès les pieds en Grand Chelem, sans s'éterniser. Une heure pile et sa qualification pour le deuxième tour était acquise 6-0, 6-3 aux dépens de la Slovaque Anna Karolina Schmiedlova (68e).

Ons Jabeur (67 minutes) et Elina Svitolina (59 minutes) n'ont pas traîné non plus.

Par Elodie SOINARD / Melbourne (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
09H
08H
07H
04H
01H
23H
22H
21H
20H
19H
17H
15H
Revenir
au direct

À Suivre
/