single.php

Open d'Australie: fin de l'aventure pour Cazaux, stoppé en huitièmes de finale par Hurkacz

Fin de l'aventure australienne pour le jeune Français Arthur Cazaux, malade et stoppé par le N.9 mondial Hubert Hurkacz lundi en huitièmes de finale de l'Open d'Australie, où le N.2 mondial Carlos Alcaraz s'est hissé un cran plus haut pour la première fois.

Anthony WALLACE - AFP

Fin de l'aventure australienne pour le jeune Français Arthur Cazaux, malade et stoppé par le N.9 mondial Hubert Hurkacz lundi en huitièmes de finale de l'Open d'Australie, où le N.2 mondial Carlos Alcaraz s'est hissé un cran plus haut pour la première fois.

Océane Dodin (95e), la dernière Française en lice, n'a inscrit que trois jeux contre la N.15 mondiale Qinwen Zheng, victorieuse 6-0, 6-3 en 59 minutes.

. Cazaux était malade

Le joueur de tennis polonais Hubert Hurkacz célèbre sa victoire contre le Français Arthur Cazaux en huitièmes de finale de l'Open d'Australie à  Melbourne le 22 janvier 2024

Le joueur de tennis polonais Hubert Hurkacz célèbre sa victoire contre le Français Arthur Cazaux en huitièmes de finale de l'Open d'Australie à Melbourne le 22 janvier 2024

Anthony WALLACE - AFP

"J'ai passé une nuit très compliquée le soir de ma victoire (au tour précédent samedi), j'ai chopé une gastro, c'était un peu une scène de guerre dans mes toilettes. Hier (dimanche), je n'ai pas pu m'entraîner du tout", raconte Cazaux, battu 7-6 (8/6), 7-6 (7/3), 6-4 par Hurkacz.

Son parcours australien reste remarquable: 122e mondial à 21 ans, bénéficiaire d'une invitation, il a gagné ses tout premiers matches en Grand Chelem, son premier en cinq sets, et son premier contre un joueur du top 10, Holger Rune (N.8).

Avant ça ? Il n'avait connu qu'une seule victoire sur le circuit principal, et elle remontait à plus de deux ans et demi en arrière (mai 2021).

Cazaux en sera récompensé par un bond au classement ATP, aux portes du top 80, à l'issue de la quinzaine australienne.

"Pourquoi pas intégrer le top 50", son objectif de fin de saison, plus tôt, "mais je ne m'enflamme pas, je sais que ça va être très dur, qu'il y aura des hauts et des bas durant la saison", envisage-t-il.

Le joueur de tennis français Arthur Cazaux renvoie la balle lors de sa défaite contre le Polonais Hubert Hurkacz en huitièmes de finale de l'Open d'Australie à Melbourne le 22 janvier 2024

Le joueur de tennis français Arthur Cazaux renvoie la balle lors de sa défaite contre le Polonais Hubert Hurkacz en huitièmes de finale de l'Open d'Australie à Melbourne le 22 janvier 2024

Lillian SUWANRUMPHA - AFP

"Je suis un +matcheur+, un gagneur, forcément (...) j'avais envie d'aller plus loin, reprend-il. Mais c'est très encourageant pour la suite."

Après l'élimination - sans ménagement - d'Adrian Mannarino par le N.1 mondial Novak Djokovic la veille, Cazaux était le dernier représentant français dans le tableau masculin.

En quarts de finale, Hurkacz défiera le N.3 mondial Daniil Medvedev, victorieux du Portugais Nuno Borges (69e) 6-3, 7-6 (7/4), 5-7, 6-1.

. Alcaraz au carré

Le joueur de tennis espagnol Carlos Alcaraz lors de sa victoire contre le Serbe Miomir Kecmanovic en huitièmes de finale de l'Open d'Australie à Melbourne le 22 janvier 2024

Le joueur de tennis espagnol Carlos Alcaraz lors de sa victoire contre le Serbe Miomir Kecmanovic en huitièmes de finale de l'Open d'Australie à Melbourne le 22 janvier 2024

Paul Crock - AFP

L'Open d'Australie était le dernier tournoi du Grand Chelem où Alcaraz ne s'était pas encore hissé en quarts de finale. C'est désormais chose faite, et avec la manière: le N.2 mondial a étincelé face au Serbe Miomir Kecmanovic (60e), renvoyé aux vestiaires 6-4, 6-4, 6-0 en moins de deux heures.

Qu'a-t-il particulièrement réussi ?, l'a interrogé Jim Courier sur la Rod Laver Arena.

"Tout !", a osé "Carlitos", déjà double lauréat en Grand Chelem à vingt ans (US Open 2022 et Wimbledon 2023). "J'ai presque tout fait parfaitement. Je me sens de mieux en mieux jour après jour, match après match. J'arrive en quarts de finale avec beaucoup de confiance."

Son prochain adversaire, le N.6 mondial Alexander Zverev, est prévenu. Lui vient de survivre à un deuxième super tie-break, comme au deuxième tour, cette fois face au Britannique Cameron Norrie (22e).

Comme Medvedev et Jannik Sinner, Alcaraz n'a pas joué de tournoi préparatoire avant l'Open d'Australie.

. Dodin impuissante

"Je me suis entraînée sur la Rod Laver Arena, j'ai joué comme une merde, je me suis dit: +Ouhla !+", lâche Dodin.

Son mauvais pressentiment s'est malheureusement confirmé: la Française n'a sauvé que trois jeux contre Zheng, N.15 mondiale, et il lui a fallu plus d'une demi-heure pour inscrire son premier.

A 27 ans, la Nordiste à la puissance de feu disputait son premier huitième de finale en Grand Chelem, à sa vingtième tentative. Une performance qui va lui permettre de grimper autour de la 75e place mondiale.

Avant la quinzaine australienne, elle n'avait jamais dépassé le deuxième tour en Grand Chelem.

. Nouvelles têtes

Linda Noskova (50e), Dayana Yastremska (93e), Anna Kalinskaya (75e): toutes trois sont des nouvelles venues en quarts de finale en Grand Chelem.

Elles étaient pourtant toutes opposées à des joueuses mieux classées qu'elles.

La première, tombeuse de la N.1 mondiale Iga Swiatek au tour précédent, a bénéficié de l'abandon d'Elina Svitolina, "bas du dos complètement bloqué", au bout de trois jeux seulement.

La deuxième, issue des qualifications, a tenu tête à Victoria Azarenka, double lauréate à Melbourne (2012 et 2013) aujourd'hui 22e mondiale, 7-6 (8/6), 6-4.

La troisième, aucun match gagné à Melbourne avant 2024, a écarté l'Italienne Jasmine Paolini (31e) 6-4, 6-2.

AFP / Melbourne (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
04H
22H
20H
19H
18H
17H
15H
Revenir
au direct

À Suivre
/