single.php

Open d'Australie: Cazaux toujours plus haut

L'épopée australienne continue pour Arthur Cazaux: deux jours après avoir maté le N.8 mondial Holger Rune, le Français, 122e mondial à 21 ans, s'est invité pour la première fois en huitièmes de finale en Grand Chelem à Melbourne samedi.

Lillian SUWANRUMPHA - AFP

L'épopée australienne continue pour Arthur Cazaux: deux jours après avoir maté le N.8 mondial Holger Rune, le Français, 122e mondial à 21 ans, s'est invité pour la première fois en huitièmes de finale en Grand Chelem à Melbourne samedi.

Océane Dodin, 27 ans et 95e mondiale, en a fait de même en sortant victorieuse 6-2, 6-4 d'un duel 100% français avec Clara Burel (51e).

Opposé au Néerlandais Tallon Griekspoor (31e), Cazaux l'a asphyxié 6-3, 6-3, 6-1 en moins de deux heures dans un match à sens unique.

Jusqu'où ira-t-il ?

Avant l'Open d'Australie, le jeune Français n'avait jamais gagné le moindre match en Grand Chelem (en trois tentatives) et n'avait même connu qu'une seule victoire sur le circuit principal, plus de deux ans et demi en arrière (mai 2021 contre Mannarino).

Intégré dans le tableau principal à la faveur d'une invitation, Cazaux la fait fructifier à plein.

Au premier tour, il a obtenu son premier succès en cinq sets, aux dépens du Serbe Laslo Djere (33e), 6-2, 6-7 (3/7), 6-2, 3-6, 6-2.

Au deuxième, il a dompté Rune, un de ses adversaires de jeunesse qui a grandi beaucoup plus vite que lui, 7-6 (7/4), 6-4, 4-6, 6-3.

- "Répéter" -

"Je sais qu'en France, on aime bien s'enflammer dès qu'il y a un petit exploit, mais le plus dur, c'est de confirmer. Et surtout de répéter ce genre de performance, sait Cazaux. Je mets toutes les chances de mon côté, je vais rester fidèle à ce que je sais faire, j'espère que je suis capable de reproduire ce genre de matches."

Le joueur de tennis français Arthur Cazaux lors de sa victoire contre le Néerlandais Tallon Griekspoor lors du 3e tour de l'Open d'Australie à Melbourne, le 20 janvier 2024

Le joueur de tennis français Arthur Cazaux lors de sa victoire contre le Néerlandais Tallon Griekspoor lors du 3e tour de l'Open d'Australie à Melbourne, le 20 janvier 2024

Lillian SUWANRUMPHA - AFP

Il a fait un premier pas - et avec quelle fermeté ! - dans cette direction samedi. De l'autre côté du filet, Griekspoor a été comme déboussolé, ne s'est pas procuré la moindre balle de break, et a encaissé trois aces en quatre points dans le dernier jeu. Après moins d'1h15 min, il était mené deux sets à zéro. Après 1h46 min, purement et simplement éliminé.

"J'ai très bien abordé le match. J'ai su mettre en place mon jeu, j'ai très bien servi, très bien retourné. Je suis resté relâché tout le match. Je sais que je suis prêt physiquement et mentalement, je l'ai encore montré aujourd'hui, estime Cazaux."

Pour une place en quarts de finale, il défiera un autre joueur du top 10, Hubert Hurkacz. Le N.9 mondial a mis fin au parcours du N.2 français Ugo Humbert 3-6, 6-1, 7-6 (7/4), 6-3 au troisième tour.

En attendant, le Montpelliérain, finaliste en juniors à Melbourne il y a quatre ans, a d'ores et déjà la certitude de faire son entrée dans le top 100, et même de grimper aux portes du top 80.

Cazaux rejoint un autre Français, Adrian Mannarino, en huitièmes de finale. Le N.1 tricolore, nouveau venu dans le top 20 à 35 ans, va y défier le N.1 mondial Novak Djokovic dimanche.

- Fin de série pour Swiatek -

La joueuse de tennis française Océane Dodin célèbre après sa victoire contre la Française Clara Burel lors du 3e tour de l'Open d'Australie à Melbourne, le 20 janvier 2024

La joueuse de tennis française Océane Dodin célèbre après sa victoire contre la Française Clara Burel lors du 3e tour de l'Open d'Australie à Melbourne, le 20 janvier 2024

David GRAY - AFP

Dans le tableau féminin, Dodin affrontera elle la Chinoise Qinwen Zheng, N.15 mondiale. Jusque-là, la Nordiste à la puissance de feu n'a pas laissé échapper le moindre set.

Fin de série en revanche pour Iga Swiatek: après 18 matches gagnés consécutivement depuis l'automne dernier, la N.1 mondiale a été renversée dès le troisième tour 3-6, 6-3, 6-4 par la jeune Tchèque Linda Noskova, 50e mondiale et premier Open d'Australie à 19 ans.

Avant Swiatek, deux autres joueuses du top 5 ont déjà chuté prématurément à Melbourne: Elena Rybakina, N.3 mondiale et finaliste sortante, et Jessica Pegula (N.5), toutes deux au deuxième tour. Au-delà, elles ne sont que deux joueuses du top 10 au rendez-vous des huitièmes de finale: Aryna Sabalenka, N.2 mondiale et tenante du trophée, et Coco Gauff (N.4).

De son côté, Carlos Alcaraz n'a pas perdu de temps: le N.2 mondial a passé à peine peu plus d'une heure sur la Rod Laver Arena pour rallier les huitièmes de finale, avec l'abandon de son jeune adversaire chinois Juncheng Shang (140e), cuisse blessée. Alcaraz menait alors 6-1, 6-1, 1-0.

C'est la première fois que l'Espagnol de vingt ans atteint la deuxième semaine à Melbourne. Il avait été stoppé au deuxième tour en 2021, au troisième en 2022, et s'était blessé début 2023.

Sur le court jusqu'au bout de la nuit au tour précédent, Daniil Medvedev rattrape lui le temps: le N.3 mondial n'a mis qu'un peu plus de deux heures à écarter le Canadien Félix Auger-Aliassime (30e) 6-3, 6-4, 6-3.

Par Elodie SOINARD / Melbourne (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
12H
11H
10H
09H
07H
03H
23H
22H
20H
Revenir
au direct

À Suivre
/