single.php

NBA: panier de l'année à Cleveland, les Celtics roulent sur les Sixers

Un "buzzer beater" longue distance au terme d'un dernier quart haletant: Max Strus a inscrit un des paniers de l'année pour donner la victoire aux Cleveland Cavaliers face aux Dallas Mavericks (121-119), mardi en NBA, pendant que Boston glanait un 9e succès de rang en battant Philadelphie (117-99).

Jason Miller - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

Un "buzzer beater" longue distance au terme d'un dernier quart haletant: Max Strus a inscrit un des paniers de l'année pour donner la victoire aux Cleveland Cavaliers face aux Dallas Mavericks (121-119), mardi en NBA, pendant que Boston glanait un 9e succès de rang en battant Philadelphie (117-99).

. Les Cavs crucifient les Mavs

Final de folie à Cleveland, donc, où Dallas, porté par les 75 points du duo Luka Doncic (45) et Kyrie Irving (30), comptait encore 10 unités d'avance à moins de quatre minutes du buzzer. Mais c'est précisément le moment que choisit l'ailier des Cavaliers Max Strus pour sortir le (très) grand jeu. En enquillant quatre tirs primés d'abord, ce qui permit à Cleveland de revenir à un point (113-112). Puis en inscrivant un invraisemblable panier depuis sa propre moitié de terrain, au buzzer. Au terme d'un chassé-croisé au tableau d'affichage, Donovan Mitchell et Kyrie Irving se rendant coup pour coup, Dallas venait alors de reprendre les devants grâce à un lay-up de P.J. Washington...

Le tir victorieux de Strus a été suivi de scènes de transe au Rocket Mortgage FieldHouse et a enflammé les réseaux, jusqu'à susciter l'admiration du joueur vedette des Kansas City Chiefs, Travis Kelce, récent vainqueur du Superbowl et fan des Cavs, dans un échange enflammé avec son quarterback Patrick Mahomes.

Max Strus est fêté par ses équipiers des Cavaliers après son panier décisif, un "buzzer beater", lors d'un match de saison régulière de NBA contre les Dallas Mavericks, le 27 février 2024 à Cleveland

Jason Miller - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

"C'était dingue", a de son côté réagi le héros du jour, âgé de 27 ans. "C'est une grande victoire, on en avait besoin. On a du mal ces derniers temps, alors ça fait du bien d'en décrocher une comme ça", a ajouté l'ancien joueur du Miami Heat, auteur de 21 points au total.

Logiquement, il s'est attiré les louanges de son entraîneur. "La manière dont il joue, la détermination, cette mentalité de ne jamais rien lâcher, cela inspire ces coéquipiers tous les jours", a estimé J.B. Bickerstaff.

Les Cavs de Donovan Mitchell, auteur de 31 points, consolident ainsi leur deuxième place à l'Est avec un bilan de 38 victoires et 19 défaites, tandis que Dallas, 8e, va devoir continuer à jouer des coudes à l'Ouest.

. Les C's, comme d'habitude

Si Cleveland leur a chipé la vedette pour un soir, les Boston Celtics ne sont pas proches d'abandonner leur place de leader à l'Est... Les C's ont en effet remporté une 9e victoire de rang en roulant cette fois sur les Philadelphia Sixers, avec 60 points du binôme Jaylen Brown (31) - Jayson Tatum (29).

Jayson Tatum (#0) au tir pour les Celtics face à Kelly Oubre Jr. (#9), des Philadelphia 76ers, lors d'un match de NBA, le 27 février 2024 à Boston

Jayson Tatum (#0) au tir pour les Celtics face à Kelly Oubre Jr. (#9), des Philadelphia 76ers, lors d'un match de NBA, le 27 février 2024 à Boston

Adam Glanzman - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

Phila a longtemps pu croire en sa bonne étoile, mais Boston leur a infligé un 15-0 au coeur du quatrième quart-temps... "On a appris de nos erreurs de l'an dernier. On réagit vraiment bien dans ces situations", a commenté Tatum.

Les hommes en vert culminent à 46 victoires (contre seulement 12 défaites) et ont plus de 7 victoires d'avance sur leur dauphin. La vie est moins belle pour les Sixers, qui ont perdu huit de leur 12 derniers matches en l'absence de Joel Embiid, blessé.

. Gobert remporte le duel contre Wemby

Duel franco-français à Minneapolis, où les Wolves de Rudy Gobert recevaient les Spurs de Victor Wembanyama. Et c'est le premier nommé, ménagé ces derniers jours, qui l'a emporté 114-105, en réalisant au passage un double-double (13 pts, 17 rebonds) au sein d'un collectif emmené par Anthony Edwards (34 pts).

Rudy Gobert (#27) dunke au-dessus de Victor Wembanyama, lors d'un match de NBA entre les Minnesota Timberwolves et les San Antonio Spurs, le 27 février 2024 à Minneapolis

Rudy Gobert (#27) dunke au-dessus de Victor Wembanyama, lors d'un match de NBA entre les Minnesota Timberwolves et les San Antonio Spurs, le 27 février 2024 à Minneapolis

David Berding - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

"Wemby" aussi y est allé de son double-double (17 pts, 13 rbds), mais les Spurs, derniers de la conférence Ouest (11-48), n'étaient pas de taille à vaincre Minnesota, co-leader au côté d'Oklahoma City, également vainqueur mardi soir, de Houston (112-95).

A noter, en revanche, une surprise à l'Est, où Detroit, plus mauvaise franchise de la Ligue, a remporté son 9e succès en 58 matches sur le parquet des Chicago Bulls (105-95), avec 26 points de Cade Cunningham.

AFP / Los Angeles (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
18H
17H
16H
15H
14H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/