single.php

NBA: Minnesota maîtrise les Clippers, les Bucks de Lillard terrassent les Kings

Candidats de plus en plus crédibles au titre, les Minnesota Timberwolves ont dominé les LA Clippers (109-105), dimanche en NBA, Damian Lillard permettant de son côté aux Bucks de Milwaukee de remporter un match à suspense face aux Sacramento Kings (143-142 a.p.).

Maddie Meyer - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives

Candidats de plus en plus crédibles au titre, les Minnesota Timberwolves ont dominé les LA Clippers (109-105), dimanche en NBA, Damian Lillard permettant de son côté aux Bucks de Milwaukee de remporter un match à suspense face aux Sacramento Kings (143-142 a.p.).

. Le choc: les Wolves croquent les Clippers

Dans le choc de la conférence Ouest entre le leader Minnesota et les L.A. Clippers (4e), ce sont les premiers qui ont rapidement mené les débats, comptant jusqu'à 17 points d'avance dans le troisième quart. Proches de réaliser un gros coup face aux Celtics dans la semaine, les Wolves ont ensuite contenu le retour des Californiens, profitant notamment d'un Anthony Edwards des grands soirs (33 points). Mais Karl-Anthony Towns (17 pts) et Rudy Gobert (15 pts) ont aussi répondu présents, le pivot français empilant même 18 rebonds. Face à ce collectif huilé, Kahwi Leonard a pensé pouvoir offrir à LA une victoire au finish, en permettant aux Clippers de revenir à trois points à une minute du buzzer. Mais Gobert a fini le travail aux lancers francs.

Grâce à ce succès, Minnesota compte une victoire de plus que le Thunder d'Oklahoma (28-11 contre 27-11), qui joue la nuit prochaine sur le parquet des L.A. Lakers.

Denver reste lui en embuscade grâce à sa victoire (117-109) face aux Pacers, avec un Michael Porter Jr très précieux à trois points (7 sur 11, 25 points au total, co-meilleur marqueur avec Nikola Jokic et Jamal Murray).

. La perf: Lillard terrasse les Kings

Damian Lillard, des Milwaukee Bucks, lors d'un match de NBA contre les Boston Celtics, le 11 janvier 2024 à Milwaukee

Damian Lillard, des Milwaukee Bucks, lors d'un match de NBA contre les Boston Celtics, le 11 janvier 2024 à Milwaukee

Stacy Revere - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

L'intérieur lituanien Domantas Sabonis a sorti le grand jeu pour Sacramento, avec un rutilant triple double (21 pts, 13 rbds et 15 passes), mais l'homme du match s'appelle Damian Lillard, pour les Bucks. Auteur de 29 points, soit deux unités de plus que le maître Giannis Antetokounmpo, la recrue de Milwaukee a en effet inscrit le panier à trois points de la victoire, au buzzer (143-142 a.p.). Les Bucks revenaient alors de loin (de -6 durant la prolongation). Devant un public en transe, ses coéquipiers se sont alors jetés dans les bras de l'ancien joueur des Blazers.

"J'ai réussi mon meilleur tir sur le dernier tir du match", s'est réjoui Damian Lillard, qui avait été jusque-là plutôt maladroit (9 sur 23). "Il a cette force tranquille... C'est un leader, et il l'a montré avec cette performance", a pour sa part commenté l'entraîneur des Bucks, Adrian Griffin.

Avant cela, la partie était devenue électrique dans le dernier quart avec l'exclusion du coach des Kings, Mike Brown, furieux d'une faute non sifflée selon lui sur De'Aaron Fox.

Milwaukee est confortablement installé à la deuxième place à l'Est, avec 28 victoires (12 défaites), encore à portée des Celtics (30-9).

. Green, le retour du banni?

Récidiviste des mauvais coups, dont le dernier le 12 décembre, sur le pivot des Phoenix Suns Yusuf Nurkic, lui a valu une longue suspension, Draymond Green devrait faire son retour avec Golden State lundi soir face aux Memphis Grizzlies, selon les médias américains.

Draymond Green, des Golden State Warriors, durant un match de sa franchise NBA, le 12 janvier 2024 à Chicago

Draymond Green, des Golden State Warriors, durant un match de sa franchise NBA, le 12 janvier 2024 à Chicago

Jamie Sabau - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

Green, 33 ans, qui a manqué 16 rencontres depuis sa suspension, a vu cette sanction levée il y a une semaine. Le quadruple champion NBA avec les Warriors "a franchi des étapes montrant sa volonté de se conformer au comportement attendu des joueurs NBA", avait alors indiqué la Ligue.

S'il ne revient pas à Memphis, ce sera pour la rencontre suivante contre le Utah Jazz, a de son côté indiqué l'entraîneur de Golden State, Steve Kerr, dont la franchise est engluée dans les bas fonds de la conférence Ouest (12e).

AFP / Los Angeles (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
22H
21H
20H
19H
17H
16H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/