single.php

NBA : les Spurs s’inclinent sans Wembanyama, le Thunder s’offre le champion

San Antonio est toujours incapable de remporter un match sans Wembanyama, alors que les cadors, Denver et Oklahoma City se sont fait face vendredi en NBA, avec un invité supplémentaire dans l’équation : la fatigue. A l'Est, Boston et Milwaukee se sont imposés au bout de matches haletants.

MATTHEW STOCKMAN - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

San Antonio est toujours incapable de remporter un match sans Wembanyama, alors que les cadors, Denver et Oklahoma City se sont fait face vendredi en NBA, avec un invité supplémentaire dans l’équation : la fatigue. A l'Est, Boston et Milwaukee se sont imposés au bout de matches haletants.

• Pas de Wembanyama, pas de victoire

Privé de Victor Wembanyama, mis au repos par l'encadrement des Spurs qui souhaite le préserver des "back to back" - ces rencontres plusieurs jours consécutifs -, San Antonio n'a pas fait long feu face à Portland (134-128).

Vainqueurs de ces mêmes Trailblazers la veille, les Texans ont cruellement manqué de l'envergure du géant français (2,24m). Sans le tricolore dans le rang de San Antonio, c'est tout simplement l’assurance d’une défaite des Spurs cette saison.

Keldon Johnson (29 points) et Doug McDermott (18 points) ont tenté d’empêcher l'inéluctable. Il reste un match en 2023 à San Antonio, contre Boston, Victor Wembanyama devrait être sur le parquet.

• Antetokounmpo et les Bucks trop forts pour Cleveland

Ron Schwane - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

Milwaukee a dicté sa loi à Cleveland dans un duel au sommet de la conférence Est (119-111) vendredi, apres un début de match marqué par Jarrett Allen avec 16 points dans les 9 premières minutes.Le pivot des Cavaliers a même connu la nuit la plus prolifique de sa carrière avec 30 unités.

Pas suffisant face à l'expérience et au talent de Giannis Antetokounmpo (34 points) et de Damian Lillard (31 points). D'autant plus que la franchise de l'Ohio fut très maladroite à longue distance (6 sur 43 à 3 points, soit 14%). Les Bucks ont déroulé sans trembler et s'accrochent au leader de la conférence Est, Boston.

• Les Celtics se font peur

Toujours en tête à l'est du Mississippi, Boston s’est fait une petite frayeur contre Toronto (120-118), pourtant longtemps dépassé durant la rencontre.

Brian Fluharty - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

Les Celtics ont été propulsés par la réussite de Jaylen Brown (31 points), rapidement reçu 4 sur 4 à 3 points. Le score lui s'est tout aussi emballé, au point que les verts menaient de 20 unités après pas même 15 minutes de jeu (40-20).

Un frisson a parcouru le TD Garden quand Toronto est revenu jusqu'à passer devant à 5 minutes du terme (105-109) avant de craquer dans les ultimes instants.

• Denver chute contre son poursuivant Oklahoma City

Pas de véritable confrontation dans ce choc de l’ouest. Les Nuggets, champions en titre, semblaient épuisés par ce deuxième match en deux jours, après un succès contre Memphis jeudi.

Le Thunder a réalisé une rencontre sérieuse (93-119) pour empêcher toute réaction adverse. Une nouvelle fois, Shai Gilgeous Alexander fut exceptionnel. Le Canadien a compilé 40 points, 4 rebonds et 3 passes, et conforte sa position de 3e meilleur marqueur de NBA.

AFP / Los Angeles (AFP) / © 2023 AFP

L'info en continu
14H
13H
12H
11H
09H
08H
07H
06H
Revenir
au direct

À Suivre
/