single.php

NBA : les Spurs de Wembanyama balayés, LeBron James beau perdant

Les Spurs n'ont pas fait illusion dimanche contre Boston, la meilleure équipe de la NBA. Dans le même temps, en ce dernier jour de 2023, les Lakers ont été surpris à la Nouvelle Orleans, et Oklahoma City a enchainé un 4e succès de rang contre Brooklyn.

Ronald Cortes - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

Les Spurs n'ont pas fait illusion dimanche contre Boston, la meilleure équipe de la NBA. Dans le même temps, en ce dernier jour de 2023, les Lakers ont été surpris à la Nouvelle Orleans, et Oklahoma City a enchainé un 4e succès de rang contre Brooklyn.

• Une classe d'écart

Victor Wembanyama et les Spurs n'ont pas fait le poids face aux Boston Celtics (101-134) dimanche, pour ce dernier match de 2023. Une nouvelle fois, le Français est sorti du lot avec une jolie feuille de stats : 21 points, 7 rebonds, 3 passes décisives en 24 minutes.

Le Français, inspiré offensivement, a marqué 15 des 35 premiers points de son équipe, avec 3 paniers longue distance et un alley-oop par derrière qui a fait se lever le public du Frost Bank Center.

Mais le refrain est toujours le même chez les Spurs: quand Wembanyama n'est pas là le navire tangue. Et Boston en a profité pour mener nettement à la pause 53-65. Un écart qui s'est accru ensuite jusqu'au coup de sifflet final.

Le Français conclut ainsi son incroyable année 2023 entre finale de Jeep Elite, draft en première position, Summer League, polémique Britney Spears, et début d'histoire difficile avec les Spurs en NBA.

San Antonio termine l'année à la dernière place de la conférence ouest (5 succès pour 27 revers). Boston dispose du meilleur bilan de la ligue cette saison : 26 victoires - 6 défaites.

• LeBron James immense, mais pas suffisant

Il ne fait pas ses 39 ans. LeBron James a plané au dessus de la rencontre contre les Pelicans de la Nouvelle-Orléans (34 points, 5 rebonds, 8 passes). Une individualité exceptionnelle qui n’a pas pu faire face au collectif de la Louisiane (129-109).

Face à la légende vivante du basketball, six joueurs sont parvenus à scorer 10 points ou plus. Un trio s'est même formé avec Zion Williamson (26 points), Brandon Ingram (26 points) et CJ McCollum (22 points). Les Californiens eux ont tremblé aux tirs longue distance (10 sur 32).

Avec ce revers, Los Angeles se retrouve à un bilan nul de 17 victoires et 17 défaites avant d’attaquer le reste de la saison en 2024.

• Le Thunder fait parler la poudre à 3 points

Oklahoma City fut fidèle à sa réputation. Troisième meilleure équipe de NBA en terme de réussite 3 points, le Thunder a de nouveau été d’une fiabilité impressionnante dans cet exercice primordial dans le basketball moderne.

Avec 18 tirs réussis sur 33 tentés, les coéquipiers de Shai Gilgeous-Alexander (24 points), ont nettement dominés les Nets (124-108) et confortent leur position de dauphin de Minnesota à l'Ouest.

• Phoenix à l'expérience

Dans l'Arizona le trio de Phoenix était aligné pour affronter la bonne surprise Orlando. Les trois hommes, Kevin Durant (31 points), Bradley Beal (25 points) et Devin Booker (21 points) ont permis aux Suns de s'imposer d'une courte marge (112-107).

En face, les jeunes Paolo Banchero (28 points), 21 ans, et Franz Wagner (27 points), 22 ans, ont tout de même apporté du répondant à l’expérience adverse. Orlando peut avoir confiance en sa jeune garde pour 2024.

AFP / Los Angeles (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
08H
07H
04H
03H
23H
22H
20H
19H
18H
Revenir
au direct

À Suivre
/