single.php

NBA: les Celtics font parler leur attaque, les Bucks leur défense

Dans leur antre du TD Garden, les Celtics, menés à la mi-temps, ont appuyé sur l'accélérateur dans la seconde partie du match pour battre les Wizards (133-129), tandis que les Bucks, qui restaient sur trois revers, ont serré les boulons pour renouer avec la victoire face à Charlotte (120-84), vendredi soir en NBA.

Stacy Revere - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives

Dans leur antre du TD Garden, les Celtics, menés à la mi-temps, ont appuyé sur l'accélérateur dans la seconde partie du match pour battre les Wizards (133-129), tandis que les Bucks, qui restaient sur trois revers, ont serré les boulons pour renouer avec la victoire face à Charlotte (120-84), vendredi soir en NBA.

. Boston à l'attaque: les Celtics, leaders de la Conférence Est, ont été chahutés en première mi-temps par les Washington Wizards, pourtant seulement 13e de la Conférence. Incapable de contrer le jeu de transition des Wizards, Boston était mené à la mi-temps 71-63. Les coéquipiers de Jayson Tatum, encore le meilleur nmarqueur de son équipe (35 pts), ont alors mis le turbot dans le troisième quart-temps, où ils ont assommé les Wizards 36-16 pour reprendre le contrôle du match et s'imposer 133-129.

. La paire Tatum-Porzingis. Jayson Tatum et Kristaps Porzingis ont été les fers de lance des Celtics contre les Wizards, en marquant à eux deux plus de la moitié des points de leur équipe. Tatum a frôlé le triple double avec 35 points, dix rebonds et huit passes décisives. Porzingis a marqué 34 points et pris 11 rebonds face à son ancienne équipe.

. Milwaukee intraitable en défense. Les Milwaukee Bucks (3es de la Conférence Est) restaient sur trois revers. Ils ont remis les pendules à l'heure face aux Charlotte Hornets, qui n'ont pu inscrire que 84 points, dont 17 seulement dans le premier quart-temps. Les coéquipiers de Damian Lillard, meileur marqueur du match (26 points) ont compté jusqu'à 42 points d'avance. Alors que la victoire était quasiment acquise, le coach des Bucks a fait souffler sa star Giannis Antetokounmpo, laissé sur le banc pendant tout le dernier quart-temps.

Buddy Hield, accroupi, lors de la défaite des Philadelphia 76ers le 9 février 2024 à domicile face aux Atlanta Hawks

Buddy Hield, accroupi, lors de la défaite des Philadelphia 76ers le 9 février 2024 à domicile face aux Atlanta Hawks

Mitchell Leff - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives

. Les 76ers orphelins de Joel Embiid. Rien ne va plus à Philadelphie. Depuis la blessure de son leader Joel Embiid, MVP en titre, il y a dix jours contre Golden State, les 76ers ont perdu quatre de leurs cinq derniers matches. Dernière défaite en date: vendredi à domicile face aux Atlanta Hawks, portés vers la victoire 127-121 par Trae Young, auteur de 37 points et 12 passes décisives. Philadelphie, encore 3e de la Conférence Est fin janvier, n'est plus que cinquième. Et Embiid, opéré lundi, va lui manquer pendant encore plusieurs semaines.

. Les Lakers clouent le bec aux Pelicans. Les New Orleans Pelicans, qui restaient sur quatre victoires, ont été stoppés net par les Lakers, vainqueurs à Los Angeles (139-122). Aux 30 points de Zion Williamson, l'ailier-vedette des Pelicans, D'Angelo Russell a répondu en en marquant autant pour les Lakers. LeBron James et ses coéquipiers ont inscrit la bagatelle de 51 points dans le seul deuxième quart-temps, où ils ont pris le large. Les Pelicans ne s'en sont pas remis.

. Denver douché à Sacramento. A Sacramento, les Kings ont infligé une sévère défaite aux Denvers Nuggets (135-106), qui reculent du coup de la deuxième à la quatrième place de la Conférence Ouest. Les Kings, après avoir perdu de peu le premier quart-temps, ont ensuite pris le dessus. Le danger est venu de partout dans les rangs des Kings, avec sept joueurs à plus de dix points. Ils se hissent à la sixième place au classement à l'Ouest.

AFP / Los Angeles (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
21H
20H
19H
18H
17H
15H
14H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/