single.php

NBA: Cleveland-Brooklyn à Paris en attendant "Wemby"

La NBA pose jeudi ses valises à Bercy pour la troisième fois depuis 2020 avec un match de la saison régulière entre Cleveland et Brooklyn, en attendant le probable grand retour l'année prochaine à Paris de Victor Wembanyama avec les San Antonio Spurs.

Anne-Christine POUJOULAT - AFP/Archives

La NBA pose jeudi ses valises à Bercy pour la troisième fois depuis 2020 avec un match de la saison régulière entre Cleveland et Brooklyn, en attendant le probable grand retour l'année prochaine à Paris de Victor Wembanyama avec les San Antonio Spurs.

Le "commissioner" de la NBA, Adam Silver, présent dans la capitale française, n'a pas formellement confirmé que la franchise du premier Français à avoir été drafté en première position dans l'histoire de la Ligue serait du voyage l'an prochain à Paris.

Mais la voie semble toute tracée pour la venue de l'ancien joueur de Boulogne-Levallois et de Nanterre, en qui Silver dit voir "une probable icône pour les 20 ans à venir".

Kylian Mbappé, Neymar et Thiago Silva (de gauche à droite) le 24 janvier 2020 lors du match entre les Milwaukee Bucks et les Charlotte Hornets à Bercy, premier match de NBA délocalisé à Paris

Kylian Mbappé, Neymar et Thiago Silva (de gauche à droite) le 24 janvier 2020 lors du match entre les Milwaukee Bucks et les Charlotte Hornets à Bercy, premier match de NBA délocalisé à Paris

FRANCK FIFE - AFP/Archives

"Nous ne pouvons pas le confirmer mais nous travaillons à faire venir les San Antonio Spurs ici", a déclaré mercredi le patron de la NBA lors d'un point presse avec quelques journalistes.

"Victor nous en a parlé directement. Il aimerait vivre ce match. Nous adorerions l'amener ici avec San Antonio" a ajouté Adam Silver.

"Si ça arrive je me sentirais très très chanceux, ce serait vraiment spécial", a commenté Wembanyama, interrogé sur le sujet après la victoire des Spurs à Détroit mercredi. "Ce serait sûrement l'un des matches les plus intenses, les plus précieux de ma vie si ça se réalise".

Avec ou sans "Wemby", Adam Silver a confirmé que l'expérience serait reconduite en 2025. Pour la suite? "Nous sommes en négociations", a-t-il répondu.

En attendant, après Charlotte-Milwaukee en janvier 2020 et Detroit-Chicago l'an passé, ce sont les Cavaliers et les Nets qui s'affronteront jeudi à Bercy dans un match entre deux équipes à la lutte pour une qualification pour les play-offs dans la conférence Est (Cleveland est 7e, Brooklyn est 10e).

Mikal Bridges, des Brooklyn Nets, répond aux médias le 10 janvier 2024 à Levallois-Perret, où son équipe prépare la rencontre contre les Cleveland Cavaliers le 11 janvier à Bercy, qui sera le troisième match de NBA de l'histoire délocalisé à Paris

Mikal Bridges, des Brooklyn Nets, répond aux médias le 10 janvier 2024 à Levallois-Perret, où son équipe prépare la rencontre contre les Cleveland Cavaliers le 11 janvier à Bercy, qui sera le troisième match de NBA de l'histoire délocalisé à Paris

Emmanuel DUNAND - AFP/Archives

Quelque 300 à 400 billets (sur 15.000 environ) restaient disponibles mercredi soir, selon la NBA, dans une fourchette de prix allant de 355 à 665 euros.

Adam Silver n'a cependant "aucun doute": la rencontre de jeudi, pour laquelle des ressortissants de "51 pays" ont acheté un billet, sera jouée à guichets fermés.

Elle devrait l'être beaucoup plus longtemps à l'avance l'an prochain si jamais Wembanyama était à l'affiche.

AFP / Paris (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
08H
07H
23H
22H
21H
20H
19H
17H
16H
Revenir
au direct

À Suivre
/