single.php

NBA: 70 points et la victoire face à "Wemby" pour Joel Embiid

Le pivot camerounais de Philadelphie Joel Embiid, MVP de la NBA la saison dernière, est entré dans un club très fermé lundi soir en inscrivant 70 points lors de la victoire de son équipe face aux Spurs du rookie français Victor Wembanyama.

Tim Nwachukwu - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

Le pivot camerounais de Philadelphie Joel Embiid, MVP de la NBA la saison dernière, est entré dans un club très fermé lundi soir en inscrivant 70 points lors de la victoire de son équipe face aux Spurs du rookie français Victor Wembanyama.

Avant Embiid, seuls huit joueurs avaient inscrit 70 points ou plus dans une rencontre NBA: la légende Wilt Chamberlain (détenteur du record, avec 100 points marqués en 1962), l'ailier des Lakers Elgin Baylor (1960), celui de Denver David Thompson (1978), le pivot des Spurs David Robinson (1994), l'arrière des Lakers Kobe Bryant (2006), et enfin, trois joueurs encore en activité, l'arrière de Phoenix Devin Booker (2017) et ceux de Cleveland Donovan Mitchell (2023), et des Bucks Damian Lillard, alors à Portland (2023).

A ses 70 points (24/41 aux tirs, 21/23 aux lancers francs), Embiid a ajouté 18 rebonds et 5 passes décisives, pour une victoire 133-123 face aux San Antonio Spurs de Victor Wembanyama, qui n'a pas démérité, avec 33 points et 7 rebonds.

"Ca fait du bien", a commenté Embiid après la victoire, remerciant ses coéquipiers "extrêmement généreux". "J'étais chaud, ils m'ont juste donné le ballon et ont fait en sorte que je sois toujours dans les meilleures positions. Et chapeau au staff aussi, je suis entouré de gens extraordinaires!"

Tim Nwachukwu - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

"Il peut marquer de tellement de manières différentes", a salué son entraîneur Nick Nurse. "Sa taille (2,13 m) lui offre un large panel de possibilités près du panneau et lui permet d'obtenir des lancers francs. Et son toucher au shoot est ce qui le rend très difficile à arrêter. Quand il est motivé comme ça, tout peut arriver."

- Durant décisif -

La performance d'Embiid a permis aux Sixers d'enregistrer une sixième victoire consécutive. Avec 29 victoires et 13 défaites, ils pointent à la 3e place de la conférence Est.

En face, malgré la solide performance de "Wemby", les Spurs encaissent leur 35e défaite de la saison, pour 8 victoires seulement. Ils sont derniers de la conférence Ouest.

"Il est incroyable, il est super", a commenté Embiid à propos du rookie français, qu'il affrontait lundi soir pour la première fois. "Pour moi, c'est déjà un des meilleurs joueurs de la Ligue, il a évidemment un grand futur qui l'attend".

Chris Coduto - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

Interrogé sur un éventuel surplus de motivation face à Wembanyama, dont l'arrivée en NBA était très attendue, le MVP 2023 a esquivé: "Peu importe qui est sur le terrain. C'est mon état d'esprit: attaquer, dominer offensivement et défensivement. Ce soir, c'était la même chose".

Autre performance offensive marquante de la nuit, l'intérieur de Minnesota Karl-Anthony Towns a inscrit 62 points (21/35 aux tirs, dont 10/15 à 3 points), mais n'a pas pu empêcher les siens, pourtant leaders de la conférence Ouest, d'encaisser une seconde défaite d'affilée, 128-125 face aux très faibles Hornets de Charlotte.

Kevin Durant, lui, a inscrit 43 points, dont le panier de la victoire à moins de deux secondes du buzzer, pour offrir un 6e succès de rang aux Suns face à Chicago (115-113).

En tête de la conférence Est et de toute la NBA (34 victoires-10 défaites), les Celtics l'ont de leur côté emporté 119-110 à Dallas, dans une opposition entre deux duos brillants: Jayson Tatum (39 points, 11 rebonds) et Jaylen Brown (34 points) ont pris le meilleur pour Boston sur Luka Doncic (33 points, 18 rebonds, 13 passes décisives) et Kyrie Irving (23 points).

AFP / Los Angeles (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
22H
21H
20H
19H
18H
16H
15H
14H
11H
09H
07H
Revenir
au direct

À Suivre
/