Mort de Jim Redmond qui avait aidé son fils à franchir à la ligne d'arrivée aux JO de Barcelone

Jim Redmond, qui avait aidé son fils Derek, blessé, à franchir la ligne d'arrivée du 400 mètres aux Jeux olympiques de Barcelone en 1992, une séquence entrée dans l'histoire des JO, est décédé à l'âge de 81 ans, a-t-on appris mardi.

Pascal PAVANI - AFP

Jim Redmond, qui avait aidé son fils Derek, blessé, à franchir la ligne d'arrivée du 400 mètres aux Jeux olympiques de Barcelone en 1992, une séquence entrée dans l'histoire des JO, est décédé à l'âge de 81 ans, a-t-on appris mardi.

Redmond s'était précipité sur la piste pour aider son fils, qui s'était déchiré l'ischio-jambier au début de la dernière ligne droite en demi-finale du 400 mètres. Le sprinteur britannique, soutenu par son père, avait rallié la ligne d'arrivée en boitant.

"Nos pensées vont à Derek Redmond et à sa famille à la suite du décès de son père, Jim. Ensemble, ils nous ont apporté l'un des moments les plus inspirants de l'histoire olympique", a réagi le Comité international olympique (CIO) sur son compte Twitter.

Le Comité national olympique britannique a déclaré que les Redmond avaient créé un moment olympique qui ne serait "jamais oublié", à propos de cette séquence devenue l'une des plus regardées de l'histoire des Jeux sur les réseaux sociaux.

Dans une interview à la BBC en 2012, Derek Redmond avait révélé que son père avait d'abord essayé de le persuader de ne pas tenter de terminer la course.

"Il a essayé de m'en dissuader au début", s'est-il souvenu. "Il me disait que je n'avais rien à prouver et que je n'avais pas besoin de faire ça, mais je lui ai dit que j'allais finir. Puis il a dit que nous allions le faire ensemble. C'est ce que nous avons fait, et j'ai franchi la ligne en boitant et en pleurant."

AFP / Londres (AFP) / © 2022 AFP