single.php

Mondiaux en salle: premier podium français avec Kwaou-Mathey, Bol et Holloway se régalent

Just Kwaou-Mathey a apporté samedi soir à l'équipe de France sa première médaille des Championnats du monde en salle à Glasgow, la 3e place du 60 m haies, dominé par l'imbattable Grant Holloway, à l'issue d'une soirée marquée par le record du monde de Femke Bol sur 400 m.

Ben Stansall - AFP

Just Kwaou-Mathey a apporté samedi soir à l'équipe de France sa première médaille des Championnats du monde en salle à Glasgow, la 3e place du 60 m haies, dominé par l'imbattable Grant Holloway, à l'issue d'une soirée marquée par le record du monde de Femke Bol sur 400 m.

Mais dans le camp des Bleus, la satisfaction a été ternie par la fracture ouverte à la cheville de la perchiste Margot Chevrier, tombée à côté du tapis lors d'un saut et évacuée en urgence vers un hôpital.

Kwaou-Mathey décroche à 24 ans son premier podium mondial, lui qui avait déjà terminé troisième des championnats d'Europe en plein air en 2022 et des championnats d'Europe en salle en 2023.

Grant Holloway à Glasgow le 2  mars 2024

Grant Holloway à Glasgow le 2 mars 2024

Ben Stansall - AFP

"Je suis allé la chercher celle là, je n'ai pas fait la course parfaite mais je suis content de repartir avec une médaille, c'est ma première mondiale", a-t-il réagi en zone mixte.

La course a été dominée par le recordman du monde de la distance Grant Holloway, qui a surclassé ses adversaires pour couper la ligne en 7 sec 29 (record des championnats), devant l'Italien Lorenzo Simonelli (7 sec 43, record d'Italie) et Just Kwaou-Mathey (7 sec 47).

Pour "JKM", c'est "une troisième place comme d'habitude". "Je sais pas ce que j'ai avec les troisièmes places mais celle là, c'est la plus belle", a-t-il ajouté, frustré toutefois de ne pas avoir fait mieux.

"J'étais tellement concentré sur la médaille que j'en ai oublié des points techniques", a-t-il expliqué. "Le deuxième est dans les temps de mon record donc j'aurais bien voulu le battre."

Le Français, qui s'entraîne à Créteil sous la houlette de Giscard Samba, a clos sur une bonne note une soirée pourtant compliquée pour les Bleus.

Lui aussi prétendant au podium sur les haies, Wilhem Belocian a été éliminé dès les demi-finales à l'issue d'un début de course raté.

Quelques minutes plus tard, la perchiste Margot Chevrier s'est blessée à la cheville gauche en retombant dans la fosse du sautoir à la perche et a été évacuée en urgence vers l'hôpital. Elle a indiqué plus tard sur Instagram souffrir d'une "fracture ouverte du talus (cheville)" et qu'elle allait subir une première opération dimanche à Glasgow.

- Record du monde pour Bol -

Femke Bol à Glasgow le 2 mars 2024

Femke Bol à Glasgow le 2 mars 2024

Ben Stansall - AFP

La deuxième soirée de ces championnats du monde a été marquée par le record du monde de la Néerlandaise Femke Bol, qui a battu son propre record sur 400 mètres en salle (49 sec 17).

Femke Bol, 24 ans, a devancé sa compatriote et amie Lieke Klaver (50 sec 16) et l'Américaine Alexis Holmes (50 sec 24). Impressionnante de relâchement comme à son habitude, elle est partie comme une bombe et s'est rabattue en tête sans jamais être inquiétée.

Bol, championne du monde du 400 mètres haies et du 4x400 l'été dernier, avait déjà amélioré son record du monde sur 400 mètres en salle mi-février. À 24 ans, elle a désormais gagné dans tous les grands championnats internationaux (Europe et monde, en salle et en plein air) à l'exception des Jeux olympiques.

Juste après Bol, Karsten Warholm, lui aussi roi du 400 mètres haies l'été, a tenté de réaliser un exploit similaire mais le Norvégien, parti à toute vitesse, a craqué dans les derniers mètres et a été devancé par le Belge Alexander Doom (45 sec 25, record de Belgique).

- Kerr à domicile -

Dans une ambiance électrique, l'Écossais Josh Kerr a remporté le 3000 mètres (7 min 42 sec 98). Quelques minutes plus tard, la Britannique Molly Caudery a de nouveau fait rugir le public en remportant le concours du saut à la perche (4,80 mètres).

Josh Kerr à Glasgow le 2 mars 2024

Josh Kerr à Glasgow le 2 mars 2024

Anne-Christine POUJOULAT - AFP

Déception toutefois sur le 3000 mètres féminin pour la grande favorite Gudaf Tsegay: l'Éthiopienne passée tous près du record du monde le mois dernier a été devancée dans les derniers mètres par l'Américaine Elle St. Pierre.

Le Burkinabé Hugues Fabrice Zango, qui s'entraîne en France avec l'ancien champion du monde Teddy Tamgho, a quant à lui remporté le concours du triple saut avec un bond à 17,53 mètres. Il s'agit de son deuxième titre mondial après son sacre à Budapest l'été dernier.

"Ce n'est jamais facile de remporter un championnat. J'avais envie de faire quelque chose en venant ici mais ma saison n'a pas été aussi bonne que ce que j'espérais. Alors j'ai essayé encore et encore et j'ai pu faire 17,53 m au cinquième essai", a-t-il indiqué.

La compétition se poursuit dimanche avec, entre autres, les finales du 800 mètres et du saut à la perche masculin.

AFP / Glasgow (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
04H
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
15H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/