Mondial: Neymar "ne garantit pas à 100%" qu'il reviendra en sélection du Brésil

"Je ne garantis pas à 100 % que je reviendrai" en sélection du Brésil, a déclaré la star de la Seleçao Neymar après l'élimination de son équipe vendredi contre la Croatie (1-1, 4 tab à 2) en quart de finale du Mondial-2022 au Qatar.

NELSON ALMEIDA - AFP

"Je ne garantis pas à 100 % que je reviendrai" en sélection du Brésil, a déclaré la star de la Seleçao Neymar après l'élimination de son équipe vendredi contre la Croatie (1-1, 4 tab à 2) en quart de finale du Mondial-2022 au Qatar.

"J'ai besoin d'analyser, de réfléchir un peu plus à ce qui est bon pour moi et pour l'équipe nationale", a ajouté l'attaquant de 30 ans, visiblement secoué par l'élimination de son équipe, lors de son passage dans la zone mixte du stade Education City de Doha, où se jouait le match.

Neymar a assuré que son éventuel départ de la Seleçao, s'il devait se concrétiser, inclurait toutes les compétitions: matches amicaux, qualifications sud-américaines, Copa América et Coupe du monde.

Le "10" du Brésil avait affirmé en octobre 2021 que le Mondial au Qatar serait sa dernière Coupe du monde, car il ne savait pas s'il aurait "la force mentale de continuer à jouer au football".

"C'est très dur. Je pense que c'est pire aujourd'hui que ce que nous avons ressenti lors de la dernière Coupe du monde (défaite 2-1 contre la Belgique en quart de finale)", a expliqué la star du Brésil et du Paris SG après l'élimination face à la Croatie.

"Il est difficile de trouver les mots pour décrire ce moment", a-t-il ajouté. "On s'est battu, on s'est battu, je suis fier de tous mes coéquipiers, fier de la personnalité qu'ils ont, qu'ils affrontent les tirs au but. Il n'est pas facile d'assumer cet exercice", a-t-il poursuivi.

Parmi les favoris pour le titre au Qatar, le Brésil s'est incliné aux tirs au but face à la Croatie et a vu s'envoler le rêve de remporter un sixième titre mondial.

"Ney" avait ouvert le score pour le Brésil lors de la prolongation (105+1) et rejoint Pelé en tête des meilleurs buteurs de l'histoire de la Seleçao (77 buts). Mais après avoir égalisé par Bruno Petkovic (117e), les Croates ont poussé les Brésiliens aux tirs au but.

"Seuls ceux qui tentent, font des erreurs. Malheureusement, la balle n'est pas entrée", a estimé Neymar à propos de la séance de tirs au but. Prévu comme cinquième tireur, il n'a pas pu y prendre part, son équipe étant éliminée avant.

"Pour l'instant, nous devons faire le deuil de tout cela", a dit la star du Brésil qui a connu à nouveaux des adieux douloureux lors de sa troisième et peut-être dernière Coupe du monde, après les échecs en 2014 au Brésil (défaite 7-1 contre l'Allemagne en demi-finale) et en 2018 en Russie (défaite contre la Belgique donc).

AFP / Doha (AFP) / © 2022 AFP