Mondial-2022: les hébergements "pas complets avant fin septembre", selon l'organisation

"Nous ne sommes pas encore complets" et ne le seront pas avant "fin septembre", a assuré mardi Omar Al-Jaber, responsable de l'hébergement au sein du Comité suprême d'organisation de la Coupe du monde de football au Qatar.

KARIM JAAFAR - AFP/Archives

"Nous ne sommes pas encore complets" et ne le seront pas avant "fin septembre", a assuré mardi Omar Al-Jaber, responsable de l'hébergement au sein du Comité suprême d'organisation de la Coupe du monde de football au Qatar.

Alors que certains supporters s'inquiètent de ne pas trouver de logements adaptés à leur budget dans le petit émirat du Golfe pendant le tournoi, du 21 novembre au 18 décembre, Al-Jaber a indiqué que le nombre de réservations s'élève à "plus de 25.000".

"Je parle de réservations, pas de chambres ou de nuitées", a-t-il précisé.

Il y a "plus de 100.000 chambres disponibles actuellement" mais ce nombre devrait à terme atteindre "130.000 ou 140.000", a-t-il ajouté, pendant la visite d'un appartement type dans le centre-ville de Doha.

"Si vous allez sur notre plateforme officielle, vous trouverez beaucoup d'options", a continué le responsable. "Et si vous ne trouvez pas aujourd'hui, vérifiez demain, après-demain ou plus tard car, de temps en temps, nous ajoutons d'autres offres."

Mardi, les réservations provenaient principalement des Etats-Unis, du Mexique, du Royaume-Uni, de l'Argentine et l'Inde, la France pointant en 11e position.

Habituellement, les supporters trouvent leurs hébergements eux-mêmes. Mais, compte-tenu de la petite taille du Qatar et de sa capacité hôtelière restreinte, la plupart des logements sont proposés sur une plateforme officielle, réservée aux détenteurs de billets et gérée par les organisateurs.

Elle présente au plus d'un million de supporters attendus des hébergements (appartements, villas, préfabriqués, campings, bateaux de croisière) à des prix allant de 300 rials qatariens (80 euros) la nuit à plusieurs milliers d'euros.

"Bien sûr, les prix évoluent selon l'offre et la demande et les tarifs des hôtels", a précisé Al-Jaber.

Le palace St Regis, un des établissements d'hébergement pour le Mondial, à Doha, le 30 mai 2022

Le palace St Regis, un des établissements d'hébergement pour le Mondial, à Doha, le 30 mai 2022

KARIM JAAFAR - AFP/Archives

Alors que le pays a dû bâtir de nombreux logements permanents et temporaires pour le Mondial-2022, le responsable a fait savoir que 85% des chantiers étaient terminés et que les derniers le seraient "fin août".

Une grande partie des chambres d'hôtel ont été pré-réservées par les organisateurs pour les équipes, les officiels et les médias, mais celles qui ne seront pas utilisées seront libérées.

Plus de 160 vols allers-retours quotidiens depuis les pays voisins (Koweït, Arabie saoudite, Emirats arabes unis et Oman) sont également prévus pour leur permettre d'accueillir des supporters.

Le Qatar sera fermé aux visiteurs ne disposant pas de billets de matches, les autres pourront y rester autant qu'ils le souhaitent, selon Al-Jaber.

Après les deux premières phases de vente, le nombre de billets vendus s'élève à 1,2 million. La troisième phase devrait débuter prochainement.

AFP / Doha (AFP) / © 2022 AFP