single.php

Matthieu Pavon triomphe sur le circuit PGA, historique pour le golf français

Le Français Matthieu Pavon a remporté samedi le Farmers Insurance Open à Torrey Pines (Californie, Etats-Unis), un exploit historique et inédit pour le golf français sur le circuit PGA dans l'ère moderne.

Orlando Ramirez - Getty/AFP

Le Français Matthieu Pavon a remporté samedi le Farmers Insurance Open à Torrey Pines (Californie, Etats-Unis), un exploit historique et inédit pour le golf français sur le circuit PGA dans l'ère moderne.

Pavon, âgé de 31 ans, s'est imposé pour son troisième tournoi seulement sur le circuit professionnel nord-américain qu'il a rejoint cette saison à la faveur de la cinquième place arrachée en fin d'année dernière au DP World Tour Championship à Dubaï.

"Je n'ai pas les mots, c'est incroyable, j'ai l'impression qu'il reste encore un tour demain (dimanche)", a-t-il déclaré, la voix tremblante, au micro du diffuseur CBS Sports.

"C'est le plus grand moment de ma carrière, j'en rêve depuis que je suis enfant. Ca a été un long chemin. J'ai attendu sept ans sur le circuit principal européen pour remporter une première victoire, et je gagne déjà en Amérique. C'est juste exceptionnel."

- "Bien parti" pour les JO -

La victoire de Pavon est la première pour un Français sur le PGA depuis 117 ans, a annoncé le circuit sur son compte X (ex-Twitter).

Le fils du footballeur Michel Pavon (Toulouse, Montpellier, Bordeaux) permet au golf français de continuer sa période dorée, après l'année 2023 exceptionnelle de Céline Boutier, vainqueure de son premier tournoi majeur à Evian, et achevée à la 3e place mondiale. Les tricolores auront l'occasion de briller à domicile aux Jeux olympiques de Paris (26 juillet - 11 août).

"C'est l'un de mes objectifs cette année de me qualifier et de représenter mon pays à Paris. On peut dire que c'est bien parti", a souri Pavon en conférence de presse.

Matthieu Pavon a rendu une carte de 69 samedi (3 sous le par) pour un total de 275, soit un coup de moins que le Danois Nicolai Hojgaard et deux de moins que l'Allemand Stephan Jaeger et les Américains Jake Knapp et Nate Lashley.

Matthieu Pavon après son birdie sur le 18e trou pour sceller sa victoire au Farmers Insurance Open, le 27 janvier 2024 à La Jolla en Californie

Matthieu Pavon après son birdie sur le 18e trou pour sceller sa victoire au Farmers Insurance Open, le 27 janvier 2024 à La Jolla en Californie

Sean M. Haffey - Getty/AFP

Le Français a assuré sa victoire au terme d'un final à suspense en Californie, après avoir attaqué la dernière journée à la deuxième place du classement provisoire, à un coup de Jaeger.

Placé dans la dernière partie, il a été porté par un magnifique aller (-3 sous le par après neuf trous dont quatre birdies) pour prendre la tête et compter deux coups d'avance sur la concurrence en se présentant au N.16 (par 3), qu'il a mal débuté dans un bunker. Après une sortie de sable moyenne, un long et superbe putt lui a permis d'arracher le par.

Un coup magnifique gâché par un bogey sur un putt court raté au N.17 (par 4), de quoi se présenter avec un seul coup d'avance au 18e et dernier trou sous la pression du Danois Nicolai Hojgaard, dans sa partie.

- "Confiance" -

Pavon a mal engagé son dernier trou du week-end en tombant dans le rough, avant s'en sortir avec classe au 3e coup et de rentrer le putt suivant pour un birdie victorieux sur ce par 5.

Le golfeur du Sud-Ouest conclut un mois de janvier magnifique après avoir terminé 7e à Hawaï mi-janvier pour son premier tournoi PGA.

Matthieu Pavon partage sa joie avec le caddie Caddie Mark Sherwood sur le 18e trou du Farmers Insurance Open sur le parcours Torrey Pines le 27 janvier 2024 à La Jolla

Matthieu Pavon partage sa joie avec le caddie Caddie Mark Sherwood sur le 18e trou du Farmers Insurance Open sur le parcours Torrey Pines le 27 janvier 2024 à La Jolla

Sean M. Haffey - Getty/AFP

Il avait remporté son premier tournoi sur le tour européen en octobre 2023 à Madrid.

"Ce titre m'avait prouvé que j'étais capable de grandes choses. Ça m'avait donné confiance. Avec mon équipe, on fait tout ce qu'il faut pour être compétitif au plus haut niveau."

"Je n'avais presque aucune pression en venant en Amérique du Nord. C'est juste une opportunité. Si j'échoue je peux retourner en Europe et recommencer. J'apprécie chaque instant ici, ce sont des moments précieux", a-t-il ajouté.

Avec sa victoire, le Français, 78e mondial avant cette semaine, va faire un bond au classement et s'est ouvert les portes des plus grands tournois cette saison.

AFP / Los Angeles (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
12H
11H
10H
09H
07H
03H
23H
22H
20H
Revenir
au direct

À Suivre
/