single.php

Ligue Europa: Lens dilapide deux buts d'avance à Fribourg et voit son aventure européenne s'arrêter

L'aventure européenne de Lens a pris fin jeudi soir en Forêt Noire en barrage de la Ligue Europa (C3), avec un revers sur la pelouse de Fribourg (3-2, après prolongation), en dilapidant un avantage de deux buts (2-0) à la pause.

Daniel ROLAND - AFP

L'aventure européenne de Lens a pris fin jeudi soir en Forêt Noire en barrage de la Ligue Europa (C3), avec un revers sur la pelouse de Fribourg (3-2, après prolongation), en dilapidant un avantage de deux buts (2-0) à la pause.

Privés de leur international autrichien Kevin Danso, clé de voute de la défense lensoise depuis plusieurs saisons, les coéquipiers de Brice Samba vont pouvoir nourrir d'énormes regrets à l'issue d'un match renversant.

Les bourreaux des Lensois s'appellent Roland Sallai, auteur d'un doublé en seconde période dont un but pour arracher la prolongation dans le temps additionnel, et Michael Gregoritsch, buteur dans la demi-heure supplémentaire proposée sur la pelouse de l'Europa-Park Stadion rendue glissante par la pluie.

Les hommes de Franck Haise avaient fait match nul à l'aller dans leur stade Bollaert (0-0) et se devaient de gagner pour atteindre les huitièmes de finale de la Ligue Europa, ce qui n'est plus arrivé au club nordiste loin de ses bases sur la scène européenne depuis septembre 2005.

Et tout s'était parfaitement mis en place en première période pour les Sang et Or, qui ont regagné le vestiaire avec deux buts d'avance (2-0).

A la demi-heure de jeu, David Pereira Da Costa a ouvert le score d'une frappe à l'entrée de la surface de réparation au milieu d'une forêt de jambes, profitant d'une sortie hasardeuse du gardien de Fribourg Noah Atubolu.

Puis dans le temps additionnel de la première période Elye Wahi a remporté son duel avec Manuel Gulde, est parti seul face au gardien fribourgeois Noah Atubolu et a remporté son face-à-face d'une petite balle piquée.

- Egalisation dans le temps additionnel -

Le joueur de Fribourg Roland Sallai buteur contre Lens le 22 février 2024

Le joueur de Fribourg Roland Sallai buteur contre Lens le 22 février 2024

Daniel ROLAND - AFP

Mais le match a pris une toute tournure complètement folle en seconde période. Obligés à un exploit, les hommes de Christian Streich ont fait le siège du but de Samba, en imposant un fort pressing sur une défense lensoise qui a commencé à prendre l'eau de toutes parts.

A l'heure de jeu, elle s'en est sortie sans frais sur une faute dans la surface de réparation d'Abdukodir Khusanov sur Merlin Röhl qui aurait pu aboutir à un penalty pour Fribourg, l'arbitre de la rencontre, le Slovène Rade Obrenovic n'ayant pas eu recours à la VAR.

Huit minutes plus tard, sur un coup franc pour Fribourg mal renvoyé par Lens, le Hongrois Roland Sallai n'a laissé aucune chance à Samba pour relancer totalement la rencontre.

Brice Samba n'a fait que repousser l'échéance avec de nombreuses parades dont une claquette dans la dernière minute sur une tête de l'Autrichien Michael Gregoritsch.

Dans le temps additionnel, sur une nouvelle balle mal renvoyée après plusieurs duels aériens, Sallai encore lui n'a laissé aucune chance au portier lensois et a arraché la prolongation, pour le plus grand plaisir des 34.700 spectateurs de l'Europa-Park Stadion.

Et en prolongation, c'est Gregoritsch qui a profité d'un pressing un peu appuyé de Sallai sur la défense lensoise sans faire faute, pour récupérer la balle, contourner Samba et inscrire le but de la qualification, alors que Fribourg ne s'était plus imposé depuis le 20 janvier et est au ralenti en Bundesliga.

Le pressing lensois dans les derniers instants n'a pas suffi à refaire basculer la rencontre.

Par Thomas BACH / Fribourg-en-Brisgau (Allemagne) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
17H
16H
14H
13H
12H
11H
09H
07H
23H
Revenir
au direct

À Suivre
/