single.php

Ligue 1: Rennes bat Lyon et poursuit son redressement

Rennes, qui menait 3-0 à la mi-temps, s'est imposé 3 à 2 aux dépens d'une équipe de Lyon trop faible en première période, vendredi au Groupama stadium, en match d'ouverture de la 19e journée de Ligue 1, poursuivant son redressement et renvoyant l'OL à ses doutes malgré sa réaction trop tardive.

JEFF PACHOUD - AFP

Rennes, qui menait 3-0 à la mi-temps, s'est imposé 3 à 2 aux dépens d'une équipe de Lyon trop faible en première période, vendredi au Groupama stadium, en match d'ouverture de la 19e journée de Ligue 1, poursuivant son redressement et renvoyant l'OL à ses doutes malgré sa réaction trop tardive.

Les Rennais pointent au 9e rang. Ils restent sur un résultat nul à Toulouse (0-0) et trois victoires en championnat contre Clermont, Nice et l'Olympique lyonnais tout en étant toujours en course en Coupe de France après avoir éliminé Guingamp puis Marseille.

L'OL demeure collé en fond de classement (16e, barragiste) sous la menace de Clermont (17e à deux points) qui reçoit Strasbourg dimanche. Et avec 16 points en 19 journées, il atteint son pire total dans l'élite à ce stade du championnat.

Un doublé de Martin Terrier, ancien de Lyon où il était en échec, et un but de Désiré Doué ont donné une confortable avance à leur équipe qu'ils ont su préserver.

- Doublé de Terrier -

L'attaquant de Lyon Alexandre Lacazette (d) devant le Rennais Martin Terrier, le 26 janvier 2024 à Décines-Charpieu

L'attaquant de Lyon Alexandre Lacazette (d) devant le Rennais Martin Terrier, le 26 janvier 2024 à Décines-Charpieu

JEFF PACHOUD - AFP

Terrier a ouvert le score d'un tir puissant sous la barre (22) et marqué le troisième but à la suite d'un corner (41) après que Doué se soit joué de la défense lyonnaise et de Dejan Lovren (36). Les Rennais avaient alors traversé tout le terrain, profitant de la passivité des Rhodaniens.

Avant ce match, les Rennais n'avaient marqué que cinq buts à l'extérieur cette saison en Ligue 1.

S'il est toujours qualifié en Coupe de France, l'OL a mal démarré l'année en championnat avec deux défaites en deux journées au Havre et face à Rennes.

En attendant l'expérimenté milieu de terrain serbe Nemanja Matic, un ancien de Rennes, le mercato n'a pas suffisamment avancé. Les derniers jours du marché seront décisifs pour renforcer un effectif restant faible, malgré tout.

Les deux jeunes joueurs recrutés, Malick Fofana (17 M EUR) et Gift Orban (13 M EUR) à la Gantoise, dans le championnat belge, ont encore beaucoup de travail, malgré le prix de leur acquisition, pour amener la plus-value espérée à un effectif vraiment faible.

Le choix de Pierre Sage, avec un onze de départ en 5-3-2 n'a pas été concluant, mais il pourrait invoquer la faible marge de manœuvre dont il dispose.

Il a d'ailleurs tenté de corriger et de redonner un élan à son équipe en opérant trois changements dès la mi-temps pour passer en 3-4-3 avec les entrées d'Orban à la place de Mahamadou Diawara, Ernest Nuamah, rentré de la CAN, au détriment de Rayan Cherki, Henrique qui a succédé à Fofana au poste de piston gauche et qui a réduit l'écart en reprenant un centre délivré de la droite par Ainsley Maitland-Niles (3-1, 57).

La seconde période a du coup été à l'avantage des Lyonnais qui ont étouffé leurs adversaires pourtant totalement dominateurs avant la mi-temps et qui semblaient partis pour infliger une correction à l'OL.

Mais Rennes a su résister jusqu'au bout malgré un deuxième but marqué par Alexandre Lacazette en fin de partie (78). Le 4 février, Lyon tentera de réagir avec la réception de Marseille.

AFP / Décines-Charpieu (France) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
02H
01H
23H
22H
21H
20H
19H
17H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/