single.php

Ligue 1: Lyon se redresse et enfonce Montpellier

Lyon a poursuivi son redressement en s'imposant (2-1) dimanche à Montpellier, dans un duel de mal classés crispant lors de la 21e journée de Ligue 1.

Pascal GUYOT - AFP

Lyon a poursuivi son redressement en s'imposant (2-1) dimanche à Montpellier, dans un duel de mal classés crispant lors de la 21e journée de Ligue 1.

Mené jusqu'à vingt minutes de la fin, après un but de l'ex-Stéphanois Arnaud Nordin (23e), l'OL a renversé Montpellier sur deux buts d'Alexandre Lacazette (74e) et Maxence Caqueret (82e).

Lyon redevient un peu Lyon. Lanterne rouge début décembre, après la défaite à Lens (3-2) et l'intronisation de Pierre Sage sur le banc, l'équipe lyonnaise occupe pour la première fois de la saison la 13e place.

Au-delà des deux victoires consécutives en championnat devant Marseille (1-0) et à Montpellier, avec entre-temps la qualification en Coupe de France devant Lille (2-1) , les Lyonnais s'appuient sur une nouvelle confiance collective autour de recrues rassurantes comme Matic, ou Benrahma, titularisés.

Lyon remonte doucement et plonge le MHSC au bord de la crise. Avec une seule victoire en douze journées, Montpellier glisse à la 15e place et peut s'inquiéter sérieusement pour le maintien.

L'équipe héraultaise s'apprête à jouer un match crucial dimanche face au FC Metz (17e).

Contre Lyon, elle a payé une fois encore le manque d'efficacité de son attaque, à l'image de son avant-centre Akor Adams, qui a gâché beaucoup d'occasions de faire le break.

Mis à part un coup franc enveloppé par Benrahma au ras de la lucarne (45 +2e), Lyon n'a jamais inquiété Benjamin Lecomte lors de la première période.

Réorganisé autour d'une défense compacte (5-3-2), Montpellier a mieux géré le jeu grâce à la vista de Téji Savanier. A la 23e minute, sur un centre de l'international guinéen Issiaga Sylla, l'attaquant Arnaud Nordin a ouvert la marque sur une tête piquée.

Positionné plus haut après la pause, Montpellier a gâché trois balles de break par Adams (54e, 70e), en panne de confiance, et Kouyaté (60e) et a laissé passer sa chance.

Et à un peu plus d'un quart d'heure de la fin (74e), l'attaquant Alexandre Lacazette, très discret jusque-là, a égalisé d'une frappe puissante au premier poteau. Son 11e but de la saison a été suivi huit minutes plus tard par une frappe de vingt mètres sous la transversale du milieu Maxence Caqueret (82e). Réaliste et sûr de sa force, Lyon a fait ce qu'il fallait pour désormais regarder devant.

AFP / Montpellier (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
23H
21H
19H
18H
17H
14H
13H
12H
11H
Revenir
au direct

À Suivre
/