single.php

Ligue 1: Grâce à ses jeunes, Paris prive Nice de la Ligue des champions

Le Paris Saint-Germain, déjà titré et fortement remanié, s'est imposé à Nice 2 buts à 1 mercredi en match en match en retard de la 32e journée de Ligue 1, et a mis fin aux espoirs des Aiglons de participer à la Ligue des champions la saison prochaine.

NICOLAS TUCAT - AFP

Le Paris Saint-Germain, déjà titré et fortement remanié, s'est imposé à Nice 2 buts à 1 mercredi en match en match en retard de la 32e journée de Ligue 1, et a mis fin aux espoirs des Aiglons de participer à la Ligue des champions la saison prochaine.

Nice, 5e du championnat et assuré de disputer la Ligue Europa la saison prochaine, devait s'imposer à domicile face au champion de France pour s'offrir lors de la 34e et dernière journée dimanche une "finale" face à Lille, 3e, et virtuellement qualifié pour la prochaine C1.

La finale n'aura pas lieu. Avec cette défaite, Nice compte 4 points de retard sur le Losc et Brest, 4e avec le même nombre de point que Lille (58 points) et ne pourra plus les coiffer au poteau lors du dernier match de championnat.

Paris, au contraire, privé de sa star Kylian Mbappé, du meilleur passeur de Ligue 1, Ousmane Dembélé, et d'autres cadres, laissés à Paris en vue de la finale de la Coupe de France face à Lyon le 25 mai prochain à Lille, a parfaitement préparé la dernière échéance de sa saison.

Grâce à ses jeunes pousses, alignés sur la Côte d’Azur, le PSG s'est rattrapé de sa défaite le week-end dernier à domicile face à Toulouse (3-1) et a parfaitement répondu aux attentes de son entraîneur Luis Enrique qui avait exigé la veille du caractère de la part de ses joueurs.

Le défenseur Yoram Zague avec le Paris SG contre Nice en Ligue 1 le 15 mai 2024 à l'Allianz Riviera Stadium à Nice

Le défenseur Yoram Zague avec le Paris SG contre Nice en Ligue 1 le 15 mai 2024 à l'Allianz Riviera Stadium à Nice

NICOLAS TUCAT - AFP

En moins de dix minutes, la meilleure défense de Ligue 1 a pris l'eau, mise au supplice par la vitesse et la qualité de dribbles de Bradley Barcola.

L'ailier gauche du Paris SG, pressenti pour figurer sur la liste des 23 ou 26 Bleus qui participeront à l'Euro en Allemagne cet été, dévoilée par Didier Deschamps jeudi, a parfaitement choisi son moment pour s'illustrer.

- Cure de jouvence -

A la 18e minute, après une remise en jeu à six mètres de Marcin Bulka, Barcola a profité d'une erreur de Jordan Lotomba devant sa surface pour récupérer le ballon, s’appuyer sur Fabian Ruiz et ajuster le gardien niçois d'une frappe enroulée de l'intérieur du droit pour ouvrir le score et inscrire son quatrième but cette saison.

Quelques minutes plus tard, l'attaquant a de nouveau pris de vitesse Lotomba le long de la surface, s'y est engouffré avant de centrer fort à ras de terre pour Yoram Zague seul au point de pénalty. Le jour de ses 18 ans, le jeune défenseur parisien, surprise de la composition de Luis Enrique au coup d'envoi, n'a eu aucun mal à inscrire son premier but en Ligue 1 (2-0, 24e).

Lors d'une première période rythmée, le pressing offensif des deux équipes a couté très cher aux défenseurs de chaque côté.

L'attaquant français Mohamed-Ali Cho (g) avec Nice contre le PSG en Ligue 1 le 15 mai 2024 à l'Allianz Riviera Stadium à Nice

L'attaquant français Mohamed-Ali Cho (g) avec Nice contre le PSG en Ligue 1 le 15 mai 2024 à l'Allianz Riviera Stadium à Nice

NICOLAS TUCAT - AFP

L'orage parisien passé, Nice qui avait pourtant bien débuté la partie, a recouvré ses esprits et s'est remis dans le sens de la marche, profitant d’une mauvaise relance de Marquinhos pour réduire la marque grâce à un joli raid de Jeremie Boga conclu par Mohamed Cho (32e, 2-1).

En seconde période, les Aiglons ont tout tenté pour forcer leur destin, mais ne sont plus parvenus à tromper Arnau Tenas, dans les buts parisiens à la place de Gianluigi Donnarumma mercredi.

Leur saison s'achève avant même leur dernière rencontre dimanche à Lille, contrairement à Paris qui, sans ses stars, s'est offert une cure de jouvence avant la finale de la coupe de France. Lyon peut trembler.

Par Leo HUISMAN / Nice (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
13H
12H
11H
10H
07H
06H
23H
22H
Revenir
au direct

À Suivre
/