single.php

L'ex-capitaine du cricket népalais condamné à huit ans de prison pour viol

L'ancien capitaine de l'équipe de cricket du Népal, Sandeep Lamichhane, a été condamné mercredi à huit ans de prison pour viol, a annoncé un tribunal.

PRAKASH MATHEMA - AFP/Archives

L'ancien capitaine de l'équipe de cricket du Népal, Sandeep Lamichhane, a été condamné mercredi à huit ans de prison pour viol, a annoncé un tribunal.

Une enquête avait été ouverte après la plainte d'une jeune femme qui accusait l'étoile montante du cricket népalais de l'avoir violée dans une chambre d'hôtel le 22 août 2022 après une soirée passée ensemble.

Le sportif, aujourd'hui âgé de 23 ans, avait été suspendu de son poste de capitaine de cricket du Népal à la suite d'un mandat d'arrêt émis par un tribunal népalais.

Arrêté à l'aéroport de Katmandou en octobre 2022 à son retour de l'étranger, il avait ensuite été libéré sous caution début 2023 et avait pu continuer sa carrière au sein de l'équipe nationale.

Il avait ainsi pu disputer des épreuves qualificatives pour la Coupe du monde et pour la Coupe d'Asie 2023. Des centaines de supporteurs l'avaient en outre acclamé lors de son retour sur un terrain de cricket en février 2022.

La reprise provisoire de la carrière de Sandeep Lamichhane avait aussi suscité des critiques de l'équipe de cricket chez certains Népalais. Des joueurs écossais avaient en outre refusé de lui serrer la main lors d'un tournoi international à Dubai.

"Le tribunal l'a condamné à huit ans de prison", a précisé mercredi à l'AFP un responsable d'un tribunal de Katmandou, Ramu Sharma.

L'ancien capitaine, qui a toujours nié avoir commis le viol, n'était pas présent lors du prononcé de sa condamnation.

Son avocat, Saroj Ghimire, a indiqué à l'AFP qu'il "fera appel de la décision".

La victime avait affirmé être mineure au moment du viol, mais la justice a statué dans le passé qu'elle avait en fait 18 ans.

Les soutiens de la jeune femme ont salué mercredi la condamnation. "C'est une bonne nouvelle, elle a mené une longue lutte", a souligné la militante féministe Hima Bista. "Mais nous devons rester vigilants et nous assurer qu'il ne s'échappe pas".

Le cricket a connu une montée en popularité au Népal, liée en partie à la carrière internationale de Lamichhane, qui était parti jouer en Première ligue indienne de cricket en 2018.

Quelque 2.300 affaires de viol ont été signalées au Népal durant l'année fiscale 2021-2022, selon la police, mais les défenseurs des droits soulignent que de nombreuses agressions ne sont pas signalées dans ce pays profondément patriarcal.

Seule une poignée de femmes au Népal se sont exprimées pendant le mouvement #MeToo, et les agresseurs présumés montrés du doigt n'ont pas ou peu été inquiétés.

AFP / Katmandou (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
02H
01H
23H
22H
21H
20H
19H
17H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/