single.php

Législatives: "important de s'éloigner des extrêmes", affirme Victor Wembanyama

Victor Wembanyama, la vedette du basket-ball français, a jugé jeudi qu'il était "important de s'éloigner des extrêmes, qui ne sont pas la direction à prendre pour un pays comme le nôtre", en réponse à une question de la presse sur le contexte politique en France.

GEOFFROY VAN DER HASSELT - AFP

Victor Wembanyama, la vedette du basket-ball français, a jugé jeudi qu'il était "important de s'éloigner des extrêmes, qui ne sont pas la direction à prendre pour un pays comme le nôtre", en réponse à une question de la presse sur le contexte politique en France.

"Bien entendu, les choix politiques sont personnels mais pour moi il est important de s'éloigner des extrêmes, qui ne sont pas la direction à prendre pour un pays comme le nôtre", a déclaré, à propos des législatives anticipées, le basketteur, interrogé lors d'une conférence de presse des Bleus à l'Insep, à Paris, avant les Jeux olympiques.

Wembanyama (20 ans, 2,24 m) a été en 2023 le premier Français choisi en première position de la draft NBA, par les San Antonio Spurs.

Ses propos, avant le premier tour des élections législatives anticipées dimanche, font écho à ceux de Kylian Mbappé.

La star et capitaine de l'équipe de France de football avait affirmé le 16 juin, à la veille du premier match des Bleus à l'Euro-2024, être "contre les extrêmes".

"J'appelle les jeunes à aller voter, on voit que les extrêmes sont aux portes du pouvoir, on a l'opportunité de choisir l'avenir de notre pays", avait dit le futur attaquant du Real Madrid. "On a besoin de s'identifier aux valeurs de tolérance, mixité et de respect. J'espère qu'on sera encore fier de porter ce maillot le 7 juillet (date du deuxième tour, NDLR)", avait-il ajouté.

La veille, un autre attaquant des Bleus, Marcus Thuram, avait pris position en appelant clairement à faire barrage au Rassemblement national (RN) les 30 juin (1er tour) et 7 juillet.

Le capitaine de l'équipe de France Kylian Mbappé lors d'une conférence de presse à Longeville-les-Metz le 4 juin 2024 en Moselle

Le capitaine de l'équipe de France Kylian Mbappé lors d'une conférence de presse à Longeville-les-Metz le 4 juin 2024 en Moselle

FRANCK FIFE - AFP/Archives

Plusieurs dizaines de personnalités du sport français ont aussi appelé à voter contre l'extrême droite dans une tribune à L'Equipe.

Interrogé jeudi, le capitaine de l'équipe de France de basket, Nicolas Batum, s'est lui contenté d'appeler à aller voter, car "ça peut être une très bonne chose que le niveau d'abstention soit très bas".

"Après, je ne vis pas en France (il joue depuis 2008 aux Etats-Unis, NDLR) (...), je ne peux pas juger la vie des gens au quotidien donc pousser ou influer", a-il ajouté.

"Chacun doit se faire son propre avis par rapport à ce qu'il vit, ce qu'il pense être bon pour le pays et dès dimanche faire son boulot de citoyen", a poursuivi Batum.

AFP / Paris (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
16H
15H
14H
13H
12H
09H
08H
21H
20H
19H
18H
Revenir
au direct

À Suivre
/