Le rachat de l'OL par Textor joue encore les prolongations

Des "progrès vers une finalisation" mais une signature toujours attendue: OL Groupe, qui avait accordé un "ultime délai" au milliardaire John Textor pour le rachat de l'Olympique lyonnais, a annoncé jeudi espérer voir aboutir le dossier "rapidement".

OLIVIER CHASSIGNOLE - AFP/Archives

Des "progrès vers une finalisation" mais une signature toujours attendue: OL Groupe, qui avait accordé un "ultime délai" au milliardaire John Textor pour le rachat de l'Olympique lyonnais, a annoncé jeudi espérer voir aboutir le dossier "rapidement".

OL Groupe avait donné lundi deux jours de plus à John Textor pour boucler le rachat, via la holding Eagle Football, du club de Ligue 1 et du groupe, valorisé 800 millions d'euros, évoquant alors "un ultime délai".

Mais dans un communiqué publié jeudi matin, OL Groupe a indiqué que M. Textor était "confiant" dans le fait que les accords restant à obtenir et à finaliser soient "obtenus et signés à brève échéance".

"Dans ces conditions (...) les vendeurs et la société ont considéré qu'au vu des progrès réalisés, il existait une probabilité suffisante qu'un +closing+ ait lieu rapidement", déclare OL Groupe.

Le groupe précise qu'il communiquera "dès que la date de +closing+ aura été arrêtée".

Prévue initialement pour fin septembre le rachat, du club de Ligue 1 et du groupe, par l'Américain a été repoussé depuis à plusieurs reprises, le 21 juin 2022

Prévue initialement pour fin septembre le rachat, du club de Ligue 1 et du groupe, par l'Américain a été repoussé depuis à plusieurs reprises, le 21 juin 2022

OLIVIER CHASSIGNOLE - AFP/Archives

La cession, dans un premier temps prévue pour fin septembre, a été différée depuis à plusieurs reprises, dans l'attente notamment du feu vert de la Premier League anglaise au montage financier prévu par John Textor via la holding Eagle Football.

L’Américain a assuré à OL Groupe qu'"Eagle Football, au 17 novembre, (avait) obtenu la totalité des financements nécessaires à l'opération et signé les accords fermes" avec des investisseurs.

Il s'est aussi dit "confiant d'avoir l'accord de principe de toutes les parties pour procéder à l'apport en nature à Eagle Football (des) différentes participations dans des clubs de football au Royaume-Uni, au Brésil et en Belgique", selon des propos rapportés dans le communiqué.

- 'Plus que jamais enthousiastes'-

Eagle Football, holding regroupant John Textor et l'homme d'affaires canadien Jamie Salter, s'est engagée fin juin à acquérir la totalité des actions et la moitié des Osranes (obligations convertibles en actions émises pour financer la construction du Groupama Stadium) détenues par Holnest, la holding de la famille de Jean-Michel Aulas (27,7% du capital). Plus la totalité des parts détenues par Pathé (19,3%) et le fonds d'investissement chinois IDG Capitals (19,8%).

Le milliardaire John Textor, en conférence de presse le 21 juin 2022, doit racheter l'Olympique lyonnais via sa holding Eagle Football

Le milliardaire John Textor, en conférence de presse le 21 juin 2022, doit racheter l'Olympique lyonnais via sa holding Eagle Football

OLIVIER CHASSIGNOLE - AFP/Archives

La cotation de l'action OL Groupe, suspendue depuis mi-novembre, avait repris mardi, au lendemain de l'"ultime" report accordé: le marché avait exprimé son scepticisme et l'action a perdu plus de 20% de sa valeur en deux jours, s'affichant à 2,18 euros mercredi soir, bien loin du prix de 3 euros par action promis pour le rachat.

Le communiqué de jeudi a redonné de l'espoir: l'action reprenait des couleurs à l'ouverture de la Bourse (+19,27%) à 2,60 euros vers 09H15.

John Textor a encore souligné auprès d'OL Groupe être avec Eagle Football "plus que jamais enthousiastes à la perspective de (s')investir pleinement pour le développement de l'Olympique lyonnais, sous l'impulsion de son président Jean-Michel Aulas et de son équipe".

- Redressement financier -

Cette cession, qui prend des airs d'Arlésienne, représenterait un tournant historique pour le club de Ligue 1, présidé depuis 35 ans par Jean-Michel Aulas, même si ce dernier doit conserver "au moins trois ans" son poste de président, selon l'accord prévu.

Après un coup de mou lié à la pandémie de Covid, qui a entraîné la fermeture des tribunes, et la faillite de l'ancien diffuseur Mediapro en 2020, le club est en plein redressement financier.

Le président de l'OL Jean-Michel Aulas et l'Américain John Textor en conférence de presse pour annoncer le rachat du club, le 21 juin 2022

Le président de l'OL Jean-Michel Aulas et l'Américain John Textor en conférence de presse pour annoncer le rachat du club, le 21 juin 2022

OLIVIER CHASSIGNOLE - AFP/Archives

Sur l'exercice 2021-2022, son chiffre d'affaires a bondi de 42%, à 252,6 millions d'euros, et sa perte nette a été divisée par deux par rapport à la saison précédente (-55 millions, contre -107,5 millions).

Et ses résultats sont encore en hausse de juillet à fin septembre: son chiffre d'affaires a progressé de 30% (avec notamment une hausse de 45% de ses recettes de billetterie).

Par Marine LAOUCHEZ et François-Jean TIXIER / Lyon (AFP) / © 2022 AFP